02/10/2021 20:40
T&T Group, l'une des principales sociétés intersectorielles vietnamiennes, et Ørsted, classée au premier rang des entreprises les plus durables au monde, viennent de signer un protocole d'accord pour lancer une collaboration stratégique sur l'éolien offshore au Vietnam.
>>T&T Group et ses partenaires américains signent des mémorandums de coopération 
>>T&T Group achète toute la quantité d'anacarde brute de Côte d'Ivoire

Signature d'un protocole d'accord entre T&T Group et Ørsted, à Bruxelles.
Photo : T&T/CVN

La signature d'un protocole d'accord entre T&T Group et Orsted pour lancer une collaboration stratégique sur l'éolien offshore au Vietnam a eu lieu dans le cadre de la visite d'une délégation vietnamienne de haut niveau à Bruxelles, dirigée par le président de l'Assemblée nationale Vuong Dinh Huê.

La coopération entre Ørsted et T&T rassemble un pipeline de plusieurs GW de projets éoliens offshore  au large des côtes des provinces de Binh Thuân et Ninh Thuân au Centre, les zones les plus appropriées du Vietnam au développement de cette énergie. Les deux partenaires travailleront ensemble pour soutenir le développement d'un cadre réglementaire efficace pour l'éolien offshore afin de voir émerger une nouvelle industrie dynamique au Vietnam.

Dô Quang Hiên, président et directeur général du groupe T&T, a déclaré : "Il y a dix ans, nous avons commencé à rechercher et à préparer l'essor des énergies renouvelables afin d'être prêts au moment opportun. Cela a permis à T&T Groupe de mettre en œuvre plusieurs grands projets photovoltaïques et d'être sur la bonne voie pour terminer cinq grands projets éoliens terrestres d'ici la fin de cette année".

L'énergie est un axe stratégique pour le groupe T&T, et avec cette collaboration avec la multinationale danoise d'électricité Ørsted, un leader mondial de l'éolien offshore, "nous sommes impatients d'accélérer nos plans et d'apporter une expérience précieuse et des capitaux internationaux au secteur éolien offshore au Vietnam", a-t-il indiqué.

De son côté, Sebastian Hald Buhl, directeur de Ørsted Vietnam, a déclaré : "Ce protocole d'accord est une étape majeure pour Ørsted dans l'établissement d'une solide implantation au Vietnam et c’est aussi la démonstration de notre aspiration à être un partenaire fiable à long terme dans ce pays".

Potentiels

Et d'ajouter : "En collaboration avec T&T, nous sommes ravis d'utiliser notre pipeline multi-GW pour construire une industrie éolienne offshore locale dynamique et faire du Vietnam l'un des principaux marchés éoliens offshore en Asie-Pacifique. Nous pensons que l'éolien offshore est l'un des meilleurs moyens pour le pays de répondre à sa demande d'électricité en croissance rapide. S’il est déployé à grande échelle et avec le bon cadre, il pourra être compétitif par rapport aux centrales électriques au charbon et au gaz".

Un parc éolien dans le district de Trung Nam, province de Ninh Thuân (Centre).
Photo : VNA/CVN

Avec plus de 3.200 km de côtes et des vitesses de vent élevées et constantes, le Vietnam possède certaines des meilleures conditions pour développer l'éolien offshore en Asie. La Banque mondiale estime son potentiel à près de 500 GW. En plus de ce potentiel de classe mondiale, la demande croissante d'électricité du pays signifie qu'il y a un besoin urgent de nouvelles sources d'énergies fiables à grande échelle dans les décennies à venir. Ces facteurs, combinés au fort potentiel de la chaîne d'approvisionnement du Vietnam, ont convaincu Ørsted et T&T Group que l'éolien offshore a un rôle central à jouer dans le futur mix électrique du pays.

Le même jour, T&T Group a également signé un protocole d'accord avec Smart Universal Logistics N.V (SUL), leader belge du développement énergétique durable et des infrastructures environnementales, pour développer des usines de dessalement d'énergie éolienne afin de produire de l'eau douce pour l'agriculture et l'aquaculture.

T&T Group et SUL se coordonneront avec l'Institut national de planification et de prévision agricoles pour construire un système pilote de dessalement éolien de l'eau des rivières appelé WATER-BY-WIND (WBW) dans la province de Ninh Thuân. Après le succès de l'essai, les deux parties mèneraient une enquête sur la possibilité d'établir un réseau de systèmes WBW dans de nombreuses provinces et villes du Vietnam qui sont fortement touchées par l'intrusion saline et les inondations. Il est également prévu de construire une usine de systèmes WBW au Vietnam pour réduire les coûts de production et être proactif en matière de technologie.

Diêu Thúy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.