15/07/2020 17:35
Doté d’un emplacement spacieux et d’un volume important de documents bibliographiques, le centre d’information et bibliothécaire Luong Dinh Cua, situé au sein de l’Université nationale d’agriculture du Vietnam, demeure une destination hautement fréquentée par les enseignants, chercheurs et notamment les étudiants. Il s’agit également du fruit de la coopération fructueuse entre cet établissement et la Belgique.
>>Sociologie rurale : coopération Vietnam - Belgique
>>Vietnam - Belgique: le partenariat réussi pour le développement
>>Remise de livres sur le Vietnam à la Bibliothèque de l'Université de Leyde

Le centre d’information et bibliothécaire Luong Dinh Cua offre un grand volume de ressources bibliographiques au service des enseignants et étudiants de l’établissement.
Photo : Hông Anh/CVN

L’Université nationale d’agriculture est considérée depuis longtemps comme "le porte-drapeau" du secteur de coopération internationale avec de nombreuses universités du monde entier. Parmi ses projets mis en œuvre, celui avec le CIUF, conseil interuniversitaire de la fédération Wallonie-Bruxelles, est l’un des plus importants ayant apporté de remarquables résultats.

L’un des départements qui bénéficient de ce soutien belge, c’est le centre d’information et bibliothécaire Luong Dinh Cua, successeur de la bibliothèque de l’université d’Agriculture et de Sylviculture (l’Université nationale d’agriculture aujourd’hui).

Fondé en 1956, le centre Luong Dinh Cua a connu des moments difficiles. Cependant, il continue de conserver un volume important de documents et de livres, dans le but d’assurer l’information bibliographique au service de l’enseignement et de la recherche.

Au fil des années, le centre a reçu le soutien de la direction de l’université nationale d’Agriculture et a intensifié sa coopération avec le réseau universitaire du pays et les partenaires étrangers dont l’ARES (Académie de recherche et d’enseignement supérieur de la fédération Wallonie-Bruxelles). Ce programme CIUF-ARES initié en 2003, avec un soutien financier de 35.000 euros par an, a apporté un nouveau souffle à la bibliothèque.

Dotée d’un vaste espace tranquille, la bibliothèque est régulièrement fréquentée par les étudiants à l’approche des examens.
Photo : Hông Anh/CVN

Une nouvelle physionomie, propice aux enseignants et étudiants

Dès le financement du programme CIUF 2003-2007, la qualité de la bibliothèque s’est renforcée suivant deux axes prioritaires pour soutenir l’enseignement et la recherche : la mise à niveau progressive des ressources documentaires et le développement des infrastructures matérielle et informatique. L’amélioration des services et l’organisation de formations pour la recherche documentaire consolident ce programme.

Grâce aux budgets accordés par l’ARES, les responsables de l’activité bibliothèque ont acquis des ressources documentaires utiles à l’Université. La documentation doit couvrir de multiples domaines : économie, développement rural, aquaculture, pisciculture… Le but est de permettre un accès optimal à une documentation scientifique de pointe, indispensable à un cursus universitaire et à la recherche actuelle.

Pour les étapes suivantes, une attention particulière est portée aux possibilités d’accéder à un portefeuille des périodiques électroniques élargi et à des bases de données bibliographiques. "Le Centre Luong Dinh m’a beaucoup aidé dans l’enseignement et la recherche scientifique grâce à l’accès à plus de 300.000 livres et de bases de données en ligne. J’encourage également mes étudiants à effectuer leurs recherches bibliographiques ici. En outre, ce projet vietnamo-belge fournit des comptes gratuits afin d’accéder aux sources documentaires étrangères. Sinon, il nous aurait fallu payer des frais très élevés pour pouvoir y avoir accès", a affirmé Nguyên Trong Tuynh, enseignant en marketing.

La bibliothèque est aussi une destination fréquentée par les étudiants de l’université. En plus de profiter d’une source de documentation abondante, les jeunes bénéficient également d’un espace immense et tranquille, pour mieux se concentrer. Cela explique aussi pourquoi le centre Luong Dinh accueille régulièrement un grand nombre d’étudiants à l’approche des examens. "La bibliothèque nous apporte d’énormes avantages, notamment des ouvrages de référence sur tous les secteurs que nous étudions. C’est beaucoup plus pratique que les sources documentaires sur Internet qui sont parfois trop larges et moins spécifiques. On a presque tout ici, particulièrement la bibliographie spécialisée", a confié Hoàng Minh Huyên, étudiante en 3e année en sociologie.

La formation sur les "compétences d’exploitation des informations scientifiques et de gestion des ressources bibliographiques 2020" s’est déroulée au début de cette année, pour les enseignants-chercheurs de l’université.
Photo : Hông Anh/CVN

Diverses formations à renforcer les compétences personnelles

Hormis les ressources documentaires, le projet de l’ARES se focalise également sur la formation du personnel de la bibliothèque. Les bibliothécaires ont eu l’occasion de participer aux diverses séances de formation pilotées par les experts belges, dans le but d’améliorer leurs compétences de gestion. "Nous participons tous les ans aux formations et ateliers, grâce auxquels, nos compétences professionnelles se sont nettement améliorées. Les équipements soutenus par ce programme nous permettent d’éviter de nombreuses tâches manuelles", a expliqué Nguyên Thi Phuong Lan, employée du centre Luong Dinh Cua.

Les enseignants et chercheurs sont également bénéficiaires de cette coopération vietnamo-belge. En effet, ces derniers ont eu l’occasion de participer aux diverses formations visant à favoriser leur accès aux immenses ressources de bibliographie dont ils peuvent profiter.

La récente formation sur les "compétences d’exploitation des informations scientifiques et de gestion des ressources bibliographiques 2020" a su répondre à cet objectif. Sous le pilotage de Pascal Jamin, professeur à l’Université de Louvain, cette séance a fourni des moyens permettant de faciliter la recherche des informations scientifiques sur les bases de données en ligne à partir de la bibliothèque numérique de l’université nationale d’agriculture. 

"Ces dernières années, le projet belge a soutenu les activités de la bibliothèque, en fournissant de grands volumes de documents et des bases de données ainsi qu’en créant un espace dédié exclusivement à l’apprentissage, à l’enseignement et à la recherche scientifique. Les experts belges nous ont aidés à perfectionner les compétences d’exploitation et d’utilisation des informations scientifiques, et nous ont partagé leurs expériences dans la rédaction d’articles scientifiques à l’international. Cela a grandement contribué à améliorer la qualité de nos récentes publications", a affirmé Dô Lê Anh, directrice de la maison d'édition de l'université nationale d'Agriculture, en parlant des contributions de ce projet de coopération au profit des enseignants-chercheures de l'établissement.

Le soutien précieux de l’ARES a apporté de grands bénéfices aux étudiants et enseignants de l’université nationale d’agriculture, en leur créant une bibliothèque actualisée, dotée d’une large source de documentation. Le centre Luong Dinh Cua continue à poursuivre son objectif de bibliothèque numérique d’ici à 2025 et souhaite en parallèle, que sa coopération avec l’ARES soit plus fructueuse à l’avenir.

Texte et photos : Hông Anh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.