30/07/2022 18:38
Le Conseil de sécurité de l'ONU a prolongé vendredi 29 juillet de 12 mois l'embargo sur les armes visant la Centrafrique, ses membres s'inquiétant d'une situation sur place "qui continue de constituer une menace pour la paix internationale et la sécurité régionale".
Une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies à New York (États-Unis), le 13 juillet .
Photo : Xinhua/VNA/CVN


Le Conseil a approuvé l'extension de l'embargo par dix voix pour et cinq abstentions : celle de la Chine - qui avait été la seule à s'abstenir lors du précédent renouvellement -, mais aussi celles du Gabon, du Ghana, du Kenya et de la Russie.

Les combats se poursuivent dans ce pays, l'un des plus pauvres du monde, où l'armée centrafricaine a récemment repoussé une attaque de rebelles dans l'Est et où la force de l'ONU a indiqué avoir repris une ville dans le Nord-Est.

Les forces gouvernementales ont plus largement réussi depuis fin décembre 2020 à reprendre aux rebelles les agglomérations et une bonne partie des deux tiers du pays qu'ils contrôlaient depuis plusieurs années, essentiellement grâce au renfort de soldats rwandais.

L'embargo sur les armes a été imposé en 2013 après qu'une coalition de groupes armés a renversé le régime du président François Bozizé et plongé le pays dans la guerre civile.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.