15/01/2021 22:37
 >>Centrafrique : couvre-feu sur tout le territoire pour contrer les rebelles
>>La Centrafrique a voté sous la menace des rebelles
>>En Centrafrique, le gouvernement accuse l'ex-président Bozizé de tentative de "coup d'État"


Le nombre de personnes ayant fui les violences en Centrafrique depuis décembre a doublé en une semaine pour atteindre désormais 60.000 personnes, a indiqué, vendredi, le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) à Genève. Pour la seule journée du 13 janvier, ce sont 10000 personnes qui ont traversé le fleuve Oubangui pour trouver refuge en République démocratique du Congo, a précisé un porte-parole du HCR, Boris Cheshirkov, lors d'un point de presse. Le HCR "appelle à une cessation immédiate de toutes les violence en République centrafricaine", a souligné le porte-parole. Selon lui, la très grande majorité des réfugiés s'est rendue en RDC, où leur nombre s'élève désormais à 50.000 personnes. En un mois, 9000 personnes venues de Centrafrique ont aussi trouvé refuge au Congo, au Tchad et au Cameroun. Quelque 58000 sont des déplacés en Centrafrique même, selon la commission des mouvements de population, a précisé le porte-parole.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre