19/07/2018 15:17
À l'occasion du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, les Nations unies ont appelé à poursuivre son combat contre la pauvreté et en faveur de la justice sociale.
>>Célébration de la Journée internationale Nelson Mandela
>>L'ONU annonce les lauréats de la première édition du prix des Nations unies Nelson Mandela

Nelson Mandela devant le Comité spécial contre l'apartheid à l'Assemblée générale, en 1990.
Photo: ONU/CVN

"Aujourd'hui, et chaque Journée Mandela, nous honorons la mémoire de Madiba en appelant les gens du monde entier à faire la différence", a déclaré le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, lors d'un événement commémorant le centenaire de M. Mandela au siège de l'ONU à New York.

"Il a compris que nous avons chacun dans nos mains la capacité de créer un monde meilleur. Un monde où les gens sont traités de manière égale et équitable, sans distinction de race, de religion ou de sexe". Pour le chef de l'ONU, celui qui fut le premier président démocratiquement élu d'Afrique du Sud "est aujourd'hui le phare des valeurs universelles: paix, pardon, humilité, intégrité, passion, respect et service".

"Madiba nous a montré que ce ne sont pas seulement des paroles ou des idéaux vagues, mais des actions concrètes que nous pouvons tous prendre", a-t-il ajouté. Citant M. Mandela, M. Guterres a souligné que "vaincre la pauvreté n'est pas un geste de charité, c'est un acte de justice, c'est la protection d'un droit humain fondamental, le droit à la dignité et à une vie décente. Tant que la pauvreté persiste, il n'y a pas de vraie liberté".

Le président de l'Assemblée générale des Nations unies, Miroslav Lajcak, s'est concentré pour sa part sur les leçons que M. Mandela a enseignées au monde sur l'importance du dialogue, de la paix et de la tolérance. "Il nous a montré que le dialogue et la négociation doivent être poursuivis sans relâche, peu importe la profondeur des divisions, ou le mal", a-t-il dit, regrettant que "trop souvent nous avons laissé la paix nous échapper. Et nous avons attendu qu'elle soit partie, pour agir".

"Le prophète n'est plus avec nous. Mais ses enseignements restent. Et nous en avons besoin - maintenant, plus que jamais", a déclaré M. Lajcak, dénonçant la montée de l'intolérance, de la haine, de l'inhumanité, du racisme, des préjugés et de la discrimination dans le monde. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?