19/08/2018 17:04
>>Des employés de Google protestent contre ses projets en Chine
>>L'UE s'apprête à punir Google par une amende de plusieurs milliards d'euros

Le projet de Google de développer un moteur de recherches compatible avec la censure pour se réinstaller en Chine, a provoqué l'ire des employés du géant de la tech, illustrant le dilemme auquel est confronté le secteur pour accéder à des marchés lucratifs. "L'industrie de la technologie a une vision utopique du monde et de lui-même", avance Irina Raicu, directrice du programme de déontologie de l'internet à l'université de Santa Clara en Californie. Face à la censure et aux cyberattaques, Google avait retiré son moteur de recherche de Chine en 2010 et nombre de ses services restent depuis bloqués dans la deuxième économie mondiale. Un hypothétique retour en Chine du géant de l'internet, qui s'est autoproclamé champion de l'information librement accessible dans le monde, fait donc polémique au sein du groupe. Selon la presse américaine, des centaines d'employés de Google ont ainsi signé une lettre de protestation après des informations rapportant que leur compagnie travaillait sur le développement d'une version de son moteur de recherche adaptée aux exigences de censure de Pékin.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.