02/02/2018 21:53
Une cérémonie célébrant le 110e anniversaire de la naissance (2 février 1908) de l’ancien dirigeant Nguyên Duc Canh, un élève éminent du Président Hô Chi Minh, a eu lieu vendredi 2 février dans la ville de Thai Binh, province du même nom au Nord.
>>Le secrétaire général Nguyên Phu Trong rend hommage à l’ancien dirigeant Nguyên Duc Canh
>>Célébration du cinquantenaire de l’Offensive du Têt Mâu Thân 1968
>>Le chef du PCV reçoit l’insigne pour ses 50 ans d’adhésion au PCV

Un spectacle lors de la cérémonie célébrant le 110e anniversaire de la naissance de l’ancien dirigeant Nguyên Duc Canh, le 2 février à Thai Binh.
Photo : Tri Dung/VNA/CVN

Ont y notait la présence de Nguyên Phu Trong, secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) ; Trân Quôc Vuong, membre du Bureau politique, permanent du Secrétariat, président de la Commission centrale de contrôle du PCV, et d’autres personnalités.

Dans son discours, le secrétaire du Comité provincial du Parti, Pham Van Sinh, a passé en revue la vie et la cause révolutionnaire de Nguyên Duc Canh. La naissance du PCV, sous la fondation du leader Nguyên Ai Quôc (Président Hô Chi Minh), est étroitement liée au renom des dirigeants prédécesseurs du Parti, dont Nguyên Duc Canh.

Il est né le 2 février 1908 dans le village de Diêm Diên, district de Thai Thuy de la province de Thai Binh. Éclairé par l'idéologie révolutionnaire, il rejoignit divers mouvements patriotiques en 1925-26 alors qu'il étudiait au lycée Thành Chung Nam Dinh. Puis il a rejoint l'Association de la jeunesse révolutionnaire du Vietnam, qui a été un tournant dans sa vie révolutionnaire.

En 1928, il devint secrétaire du Comité du Parti de la ville de Hai Phong. En 1929, le mouvement ouvrier s'était bien développé et Canh avait fait beaucoup de contributions à Tông Công Hôi Do Bac Ky (le prédécesseur de la Confédération générale du travail du Vietnam).

En mars 1929, à la maison N° 5D, rue Hàm Long à Hanoï, la première unité communiste au Vietnam a été établie avec huit membres dont Nguyên Duc Canh.

En juin 1929, il fut élu membre provisoire du Comité central du Parti communiste d'Indochine.

En avril 1931, il est capturé par les colonialistes français. Bien qu'il ait été torturé par les envahisseurs, il n'a révélé aucun secret du Parti. Il a été condamné à mort par les Français et a été tué en 1932.

VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.