16/09/2019 23:17
Une cérémonie de célébration de la Journée internationale de la protection de la couche d'ozone 2019, sur le thème "Trente-deux ans et en voie de guérison" a eu lieu lundi 16 septembre à Hanoï.
>>Ozone: le Vietnam respecte toujours le Protocole de Montréal
>>Bientôt la 6e assemblée du Fonds pour l’environnement mondial au Vietnam
>>Environnement : suppression fin 2014 de la consommation de HCFC-141b

La Journée internationale de la protection de la couche d'ozone 2019 est célébrée le 16 septembre à Hanoï. Photo: BXD/CVN

La Journée internationale de la protection de la couche d'ozone 2019 a été organisée par le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, en coopération avec le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et la Banque mondiale (BM). À cette occasion, la deuxième phase du Plan de gestion et de suppression des gaz hydrochlorofluorocarbonés (HCFC) au Vietnam a été lancée.

Selon le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Lê Công Thành, le Protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent la couche d'ozone (relevant de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone) a été signé en 1987 à Montréal au Canada. En janvier 1994, le Vietnam a signé cette convention et ce protocole.

En tant que pays en développement gravement touché par les effets des changements climatiques, le Vietnam est actif dans les activités de protection de la couche d’ozone, contribuant à réduire les effets des changements climatiques pour mettre en œuvre les objectifs du Protocole de Montréal et de la Convention de Vienne.

Caitlin Wiesen, coordinatrice par intérim permanent de l’ONU, représentant en chef du PNUE, a estimé que  la célébration et le lancement du Plan de gestion et de suppression des HCFC témoignait clairement des efforts du Vietnam dans la mise en œuvre du Protocole de Montréal et l’appel à la coopération des pays dans la protection de la couche d’ozone et de l’environnement, en général.

Le directeur exécutif des projets opérationnels au Vietnam de la BM, Stefanie Stallmeister, a annoncé que la BM avait coopéré 15 ans avec le Vietnam dans l’application du Protocole de Montréal. Résultats : le Vietnam a supprimé des centaines des milliers de tonnes de substances nuisibles à la couche d’ozone. Etant un partenaire important du Vietnam dans la réalisation du Plan de gestion et de suppression des gaz HCFC pour la deuxième phase, la BM s’engage à continuer à soutenir le Vietnam.

Ce plan est mis en œuvre entre 2018 et 2023 avec l’objectif d’aider le Vietnam à supprimer 35% de sa consommation de gaz HCFC, conformément au Protocole de Montréal.

Ce plan va soutenir 80 entreprises dans le remplacement des technologies d’utilisation de ces gaz, aider des organes publics à élaborer, et appliquer des réglementations et techniques pour la suppression des gaz HCFC et aussi appuyer le Comité de gestion du plan.

Lors de la cérémonie, les participants ont discuté de ce plan, de la gestion du processus de mise en œuvre du plan, des expériences internationales, des technologies de remplacement…

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Ngàn Chuông : les grandes merveilles du petit Sa Pa Du fait de sa beauté immaculée, la chute d’eau de Ngàn Chuông fait partie des destinations les plus courues de la province septentrionale de Quang Ninh.