12/11/2021 14:34
L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a appelé toutes les parties impliquées au Yémen à cesser toutes activités militaires et à reprendre le dialogue.
>>Le Vietnam soutient les opérations de maintien de la paix et de police de l'ONU
>>CDS de l’ONU : le Vietnam défend le rôle des femmes dans le maintien et la consolidation de la paix

Les forces de sécurité yéménites  à un lieu où un attentat à la voiture piégée s'est produit à Aden. Photo : AFP/VNA/CVN

Lors d’un débat du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Yémen tenue jeudi 11 novembre à New York avec la participation du nouvel envoyé spécial du secrétaire général pour le Yémen, Hans Grundberg, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a fait part de ses préoccupations devant les récentes escalades militaires dans plusieurs régions du Yémen, en particulier à Mareb, ce pour saboter les efforts visant à instaurer la paix dans le pays, causer beaucoup de souffrances au peuple yéménite et menacer la stabilité dans la région.

Il a également invité toutes les parties à respecter le droit international humanitaire et à mettre en œuvre la résolution 2573 du Conseil de sécurité de l’ONU, y compris la protection des infrastructures civiles, et a exhorté les parties à intensifier la mise en œuvre pleine l’Accord de Stockholm et celui de Riyad.

À cette occasion, le diplomate vietnamien a appelé les Houthistes à coopérer pleinement avec l’ONU sur le dossier du pétrolier FSO Safer abandonné au large du Yémen pour convenir des plans, en vue de prévenir d'éventuelles catastrophes environnementales et humanitaires.

Le même jour, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a participé à un débat à huit clos du Conseil de sécurité de l’ONU sur les récentes évolutions au Soudan.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.