13/10/2017 19:09
"Le Vietnam encourage la participation de la communauté et des entreprises et la mobilisation de leurs ressources, en collaboration avec celles de l’État, dans la prévention et la minimisation des risques des catastrophes naturelles", a déclaré le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung.

>>Face aux crues, le Premier ministre ordonne de tout faire
>>Crues : 29 personnes mortes au Nord et au Centre
>>Crues : 12 personnes mortes à Thanh Hoa et Son La

 

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, lors d’une conférence sur la résilience aux catastrophes natuelles, le 13 octobre à Hanoï.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN


Lors d’une conférence organisée le 13 octobre à Hanoï par le Comité national de  prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et la Banque mondiale, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a souligné la nécessité de valoriser le rôle et d’encourager la participation de la population dans la prévention et la minimisation des conséquences des catastrophes naturelles.

Selon lui, pour mieux s’adapter aux catastrophes naturelles, il faut combiner synchroniquement plusieurs solutions, notamment la modernisation du modèle de production agricole, le développement des infrastructures, étudier des expériences internationales en la matière et perfectionner des textes juridiques liés à la prévention, à la résilience aux catastrophes naturelles et au traitement de leurs conséquences.

"Le Vietnam devrait renforcer l’application des sciences et technologies afin d’améliorer l’efficacité des travaux de surveillance, d’évaluation, de prévention et d'alerte précoce", a-t-il ajouté.

Chaque année, le Vietnam compte plus de 300 morts et portés disparus dus aux catastrophes naturelles. Les pertes matérielles sont estimées à 1-1,5% du PIB.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.