13/11/2018 15:57
Hanoï souhaite acquérir des expériences de la région espagnole Catalogne pour régler ses problèmes en termes de pollution, d'embouteillages, de traitement des déchets et des eaux usées... pour en faire une capitale moderne.
>>Échange des entreprises Vietnam - Espagne
>>Thi Mai, premier film espagnol tourné au Vietnam
>>Vietnam - Espagne : relations bilatérales renforcées en tous domaines

Le vice-président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Van Suu (droite), reçoit le ministre régional des Territoires et du Développement durable, Damia Calvet I Valera. Photo: VNA/CVN

Nguyên Van Suu, vice-président permanent du Comité populaire de Hanoï, a reçu le 12 novembre une délégation de l'administration régionale de la Catalogne conduite par le ministre régional des Territoires et du Développement durable, Damia Calvet I Valera. 

Soulignant les relations de longue date entre le Vietnam et l’Espagne, entre la capitale vietnamienne et les villes espagnoles en particulier, Nguyên Van Suu a indiqué que Hanoï était une grande ville de plus de 10 millions d’habitants engagée dans un processus d’urbanisation rapide. Chaque année, la ville accueille environ 20 millions de touristes dont cinq millions d’étrangers. Aussi la ville s’efforce-t-elle de préserver ses valeurs culturelles traditionnelles.

Dans le développement urbain, la capitale vietnamienne est en train de construire huit lignes ferroviaires urbaines dont la première entrera en service fin 2018. Elle souhaite acquérir des expériences de la Catalogne pour régler ses problèmes urbains, a-t-il exprimé.

Soulignant les objectifs communs des deux parties en termes de résilience au changement climatique, de protection de l’environnement et de développement durable, Damia Calvet I Valera a noté que l’administration catalane avait procédé à la planification et à la gestion du territoire, à la mise en œuvre de politiques de gestion d’infrastructures au service du développement durable.

Cependant, la Catalogne fait face également à des défis dans ses infrastructures de transport public, la collecte et le traitement des déchets et  la pollution, a-t-il relevé.

Pour résoudre ces problèmes, il a partagé des mesures prises par sa région telles que l’utilisation de moyens de transport "propres", électriques notamment, le développement d'infrastructures modernes pour utiliser efficacement les ressources en eau, l’application des hautes technologies dans le tri et le recyclage des ordures.

Forte de ses expériences, la Catalogne est prête à partager et soutenir Hanoï dans son développement urbain dans les mois et années à venir.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.