03/03/2018 15:35
Deux ans se sont passés depuis le terrible attentat du 14 juillet sur la Promenade des Anglais, à Nice. Il n’était pas question pour les organisateurs de la rouvrir à quelque festivité que ce soit, et surtout pas à la Bataille de fleurs. Malgré la variété des bouquets distribués, ils auraient eu encore pour longtemps l’odeur du chrysanthème...

>>Carnaval de Nice : roi de l’énergie

C’est donc sur la place Masséna et sa périphérie que sa Majesté le "Roi de l’espace" évolue du 17 février au 3 mars, encadré par ses sujets et son peuple venus de toute l’Europe pour l’honorer et le fêter la tête dans les étoiles.

Des troupes d’art de la rue des cinq continents sont venues se joindre aux brigades d'agitateurs locaux pour accompagner les 17 chars évoquant l’histoire de la conquête de l’espace, qui escortent sa "Majesté" chevauchant l’aigle niçois - emblème de la ville au cours de ses six corsos et de ses cinq batailles de fleurs.

 

Texte et photos : Daniel Ambrogi/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

Une année de succès pour Saigontourist 2018 a été une année pleine de réussite pour le voyagiste Saigontourist, avant tout grâce à ses nombreux programmes dont les résultats ont été au-delà des espérances.