17/02/2017 16:08
Un attentat à la voiture piégée a dévasté jeudi 16 février un secteur de Bagdad, tuant au moins 52 personnes et blessant des dizaines, l'attaque la plus meurtrière à frapper la capitale irakienne cette année.

>>Irak : À Mossoul, une Saint-Valentin pas comme les autres
 

Des irakiens autour de la zone où une voiture piégée a explosé, à Bagdad le 16 février. Photo : AFP/VNA/CVN


Cet attentat, le troisième à Bagdad en autant de jours, a été revendiqué par le groupe jihadiste État islamique (EI), cible d'une offensive des forces irakiennes qui cherchent depuis la mi-octobre à le chasser de Mossoul, son dernier grand fief en Irak.

La puissante explosion s'est produite en milieu d'après-midi dans une zone de concessions automobiles dans le quartier de Bayaa, dans le sud de Bagdad, a précisé à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur.

Une épaisse colonne de fumée s'élevait du quartier dévasté par la déflagration, a constaté le correspondant de l'AFP.

Sur le lieu de l'attaque, des dizaines de voitures ont été détruites par le feu alors que des flaques de sang étaient visibles au sol.

Des responsables de la sécurité étaient sur place pour enquêter tandis que des civils bouleversés étaient à la recherche de proches.

Les équipes de secours peinaient à faire leur travail tant l'explosion avait été puissante, a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur en soulignant que le bilan risquait de s'alourdir.

 

 

"Une attaque terroriste à la voiture piégée a frappé près de la zone de concessions automobiles à Bayaa", a indiqué dans un communiqué un porte-parole du commandement militaire en charge de la capitale irakienne.

Un responsable du ministère de l'Intérieur a fait état de 52 morts et plus de 50 blessés, un bilan confirmé de sources hospitalières.

"Il y a beaucoup de victimes, pas seulement une ou deux", s'émeut Nasser, un jeune portant des gants latex tachées de sang. Il se trouvait près du lieu de l'explosion et est venu aider les blessés.

"Il y en avait un ici, nous l'avons porté", raconte-t-il en pointant du doigt l'endroit derrière lui ou se trouvait le blessé. "Nous avons trouvé une main ici, une jambe et un cœur là, tout".

Lourd bilan

Le lieu de l'attaque est un terrain vague utilisé pour un marché de voitures d'occasion où des centaines de personnes attendent toute la journée de pouvoir vendre leurs voitures et discutent du prix avec des acheteurs potentiels.

"Il y a toujours deux ou trois personnes autour de chaque voiture" sur ce marché, souligne Nasser, expliquant le lourd bilan.

Le groupe jihadiste sunnite EI a revendiqué l'attaque en affirmant avoir visé "un rassemblement de chiites", dans un communiqué diffusé par son agence de propagande, Amaq.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).