28/05/2018 16:57
Carlo Cottarelli, pressenti pour être désigné lundi 28 mai chef du gouvernement italien, est un ancien fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI), spécialiste des comptes publics.
>>Italie : la nomination de Giuseppe Conte au poste de Premier ministre
>>Italie: les populistes bouclent leur programme de gouvernement
>>Italie: une "ébauche" de programme Ligue - M5S suscite une vague d'inquiétude
>>Italie: Ligue et M5S font un pas de plus vers un gouvernement antisystème

Photo fournie par le FMI de Carlo Cottarelli, le 16 avril 2013 à Washington. Photo: AFP/VNA/CVN
Âgé de 64 ans, M. Cottarelli a été un haut responsable au Fonds monétaire international (FMI).

Diplômé en économie à l'université de Sienne (Toscane) et à la London School of Economics, il a rejoint le département Europe du FMI en 1988, après six ans passés dans la division chargée du secteur financier et monétaire à la Banque d'Italie.

Au FMI, il a occupé le poste de directeur des affaires budgétaires, mais a aussi travaillé sur nombre de programmes d'assistance à des économies en difficulté ou en demande d'assistance. Il a également été chef de délégation pour plusieurs pays, dont l'Italie et le Royaume-uni.

Chargé de trouver des économies dans les finances publiques par le gouvernement Letta, il était resté en poste à l'arrivée de Matteo Renzi en février 2014, mais ses relations avec son nouveau patron s'étaient ensuite détériorées. Interrogé en avril par la presse étrangère sur la possibilité qu'il devienne ministre, il avait répondu: "Pourquoi pas, c'est toujours un honneur de servir son pays, mais s'il s'agit d'augmenter le déficit, alors je ne suis pas la personne adaptée".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Succès de la campagne de promotion de l’image de Hanoï sur CNN La chaîne de télévision américaine CNN International diffuse des émissions sur Hanoï du 20 septembre au 25 novembre, dans le cadre de son programme de coopération avec la capitale, et ce à une période où a lieu le vote des prix "World Travel Awards 2018" organisés par l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT).