27/11/2020 17:26
Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a réaffirmé la volonté de son pays de rejoindre le Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC).
>>Le 53e anniversaire de la fondation de l'ASEAN célébré au Venezuela
>>Échange culturel ASEAN - Venezuela

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza.
Photo : VNA/CVN

S’exprimant lors d’un webinaire organisé jeudi 26 novembre à Caracas, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a rappelé la proposition officielle du Venezuela au début de l’année de faire partie du TAC.

Selon lui, ce sera une étape importante pour promouvoir un partenariat plus étroit et plus efficace entre le Venezuela et l'ASEAN.

Il a affirmé que le Venezuala entretenait toujours des relations privilégiées avec les dix États membres de l'ASEAN. Le chef de la diplomatie vénézuélienne a également informé de prochaines visites en Asie du Sud-Est dès que les mesures visant à limiter la propagation du COVID-19 sur les vols internationaux seront assouplies.

Le TAC a été signé lors du premier sommet de l'ASEAN en Indonésie en 1976. Son but est de promouvoir une paix permanente, la convivialité et une coopération durable entre les peuples des pays partis, contribuant à l’intensification de la puissance, de la solidarité et des relations régionales.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !