27/05/2018 14:58
Un missionnaire mormon américain et son épouse détenus pendant près de deux ans dans une prison au Venezuela sont arrivés aux États-Unis samedi 26 mai après avoir été libérés par le gouvernement de gauche de Caracas, qui a présenté sa décision comme un "geste" d'ouverture en direction de Washington.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro (gauche) serre la main du sénateur américain Bob Corker, au palais présidentiel de Miraflores à Caracas le 25 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN 

Cette mesure est intervenue au terme d'une semaine marquée par un durcissement du ton des États-Unis après la réélection du socialiste Nicolas Maduro et imposé de nouvelles sanctions.

Le vice-président américain Mike Pence a d'ailleurs aussitôt assuré sur Twitter que les sanctions américaines allaient être maintenues malgré la libération de Joshua Holt.

Joshua Holt et son épouse Thamara, qui ont retrouvé leur famille à leur arrivée samedi soir 26 mai à Washington, devaient être reçus à la Maison Blanche vers 19h00 (23h00 GMT). Samedi matin 26 mai, c'est le président Donald Trump qui avait annoncé lui-même leur libération.

Missionnaire mormon âgé de 26 ans, Joshua Holt avait été arrêté en juin 2016 chez lui, près de Caracas, par les services de renseignement vénézuéliens qui l'accusaient d'organiser des groupes armés pour déstabiliser Nicolas Maduro, ce qu'il a toujours démenti.

Confirmant dans l'après-midi la nouvelle de leur libération, le ministre vénézuélien de la Communication, Jorge Rodriguez, a insisté sur les accusations de délits "liés à l'espionnage, à la violence". Mais il a également souligné que cette décision entrait dans le cadre "d'efforts pour entretenir un dialogue respectueux, des relations diplomatiques fondées sur le respect, qui permettront d'ouvrir des voies afin d'éviter les agressions auxquelles a été soumis" le Venezuela.

"Nous espérons que ce type de geste (...) permette de consolider ce qui a toujours été notre point de vue: dialogue, entente, respect de notre indépendance et de notre souveraineté", a-t-il ajouté devant des journalistes.

Cette libération intervient au lendemain d'une rencontre surprise à Caracas entre l'influent sénateur américain Bob Corker, président républicain de la commission des Relations extérieures, et le président socialiste Nicolas Maduro, qui vient d'être réélu pour un deuxième mandat.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.