03/08/2018 22:58
>>La canicule gagne les deux tiers de la France
>>Canicule en France: quatre départements en vigilance orange

EDF a annoncé vendredi 3 août avoir réduit la production d'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), en raison des fortes chaleurs. "En raison des conditions climatiques actuelles, et pour respecter les autorisations de rejets thermiques dans le Grand Canal d’Alsace, la puissance de l’unité de production n°2 de la centrale de Fessenheim a été réduite de manière programmée au cours de la nuit du 2 au 3 août", a indiqué EDF dans un communiqué. La plus vieille centrale du parc nucléaire français, dont la fermeture est programmée lorsque l'EPR de Flamanville entrera en activité, prélève de l'eau dans le Grand Canal d'Alsace pour refroidir ses réacteurs et alimenter ses circuits de fonctionnement, puis la rejette. Or "en cas de fortes chaleurs, la centrale peut moduler la puissance de ses unités de production et les mettre à l’arrêt si nécessaire, afin de limiter l’échauffement de l’eau prélevée puis restituée au Grand Canal d’Alsace", explique EDF, assurant que cela n'a "aucun impact" sur la sûreté de la centrale. Les départements alsaciens du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ont été placés en vigilance orange par Météo-France, comme 64 autres départements en France. "Nous n'excluons pas d'abaisser encore la puissance si les températures continuaient de monter", a précisé un porte-parole de la centrale. Jeudi matin, EDF avait déjà arrêté un réacteur nucléaire et réduit la puissance de deux autres le long du Rhône. Cette moindre production nucléaire d'EDF intervient en une période où la demande d'électricité est réduite, notamment avec la baisse de l'activité économique liée aux congés du mois d'août.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville