02/12/2021 17:00
Selon une étude du ministère de la Santé du Canada, chaque citoyen canadien dépense 270 dollars canadiens par an pour l'achat de produits aquatiques, avec une consommation d'environ 9,14 kg/personne/an, faisant du Canada un marché d'importation potentiel pour le secteur des produits aquatiques du Vietnam.
>>Le commerce extérieur du Vietnam enregistre un nouveau record 
>>Le CPTPP booste les exportations vietnamiennes vers le Canada

Transformation de pangasius dans la compagnie IDI à Dông Thap (Sud).
Photo : VNA/CVN

Avec près de 38 millions d'habitants et une politique d'accueil d'environ 400.000 immigrants par année, le Canada a une demande en produits aquatiques en constante augmentation.

Selon les statistiques de l'Agence des services frontaliers du Canada, la demande d'importation de produits aquatiques augmente d'environ 7% par an. En 2019, avant le déclenchement de l'épidémie de COVID-19, la valeur totale des importations canadiennes de produits aquatiques atteignait 4,2 milliards dollars canadiens, soit environ 3,5 milliards dollars américains.

Selon le Bureau commercial du Vietnam au Canada, les exportations de produits aquatiques du Vietnam vers le Canada sont encore limitées et présentent un grand potentiel lorsque le chiffre d'affaire à l'export en 2020 n'est que d'environ 300 millions de dollars canadiens.

Le marché canadien présente un certain nombre de caractéristiques favorables au secteur des produits aquatiques vietnamien, cependant, les produits vietnamiens doivent concurrencer les produits importés des États-Unis, de l'Inde, de la Thaïlande et de la Chine.

Par conséquent, le Bureau commercial du Vietnam au Canada recommande aux entreprises exportatrices de rechercher des informations et de planifier des stratégies spécifiques pour aborder ce marché difficile mais "fidèle".

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.