24/07/2019 17:08
Le Comité populaire de la ville de Cân Tho a eu une séance de travail avec la consule générale d’Australie à Hô Chi Minh-Ville, Julianne Cowley, afin d’examiner les perspectives de coopération multiforme entre les deux parties.
>>Cân Tho et Australie coopèrent dans divers domaines
>>Dà Nang déroule le tapis rouge aux investisseurs australiens

Le vice-président du Comité populaire municipal, Truong Quang Hoài Nam, et la consule générale d’Australie à Hô Chi Minh-Ville, Julianne Cowley, le 23 juillet. Photo: VNA/CVN

La consule générale d’Australie à Hô Chi Minh-Ville, Julianne Cowley, a décrit la ville de Cân Tho dans le delta du Mékong comme un centre économique moteur de toute la région, car elle dispose de terres agricoles abondantes pour la production de produits agricoles et aquatiques de haute qualité ayant une valeur d'exportation élevée.

La ville attire beaucoup l'attention des entreprises et des investisseurs australiens qui souhaitent établir un partenariat stratégique à long terme, a-t-elle ajouté.

Mme Cowley espérait que l'Australie et Cân Tho élaboreraient ensemble une stratégie de coopération dans de nombreux domaines et donneraient la priorité à des programmes spécifiques, axés sur l'agriculture, les énergies renouvelables, la protection de l'environnement et l'adaptation au changement climatique.

Comme prévu, le Centre australien pour la recherche agricole internationale (ACIAR) enverra cette année des experts en agriculture à Cân Tho pour étudier la situation réelle et rechercher des solutions pour éliminer les obstacles au développement agricole au Vietnam.

Coopération renforcée dans six domaines

L'accent sera mis sur six domaines, à savoir la sécurité alimentaire, la résilience au changement climatique, l’amélioration de la qualité du sol, le renforcement de la connexion au marché, l’augmentation de la valeur ajoutée des produits sylvicoles et le développement de l'aquaculture.

L’ACIAR aidera Cân Tho à renforcer l’application des nouvelles avancées scientifiques et technologiques dans le développement de l’agriculture de haute technologie et incitera le secteur privé à créer des opportunités pour que les populations démunies des zones rurales et urbaines puissent s’associer et bénéficier de méthodes de culture avancées.

Il vise également à améliorer les capacités des chercheurs, des agriculteurs et des scientifiques des centres de recherche et de formation en agriculture de la ville de Cân Tho.

Mme Cowley espérait que, par le biais du plan de coopération bilatérale, Cân Tho se concerterait avec l'ACIAR pour rechercher de nouvelles voies de développement pour l'agriculture, telles que l'augmentation de la productivité et de la qualité des produits agricoles, la protection des ressources en terres et en eau, ainsi que la sécurité et l'hygiène alimentaire.

L’Autorité australienne de réglementation de l’énergie (AER) élaborera également un plan de coopération avec Cân Tho pour mettre en œuvre des projets d’air pur, réduire les émissions de gaz à effet de serre et gérer le drainage et le traitement des eaux usées afin d’accroître la résilience de la ville face au changement climatique.

Le vice-président du Comité populaire municipal, Truong Quang Hoài Nam, a approuvé les plans et propositions de la consule générale d’Australie et s’est engagé à améliorer le climat d’investissement de la ville et à créer des conditions optimales pour les entreprises australiennes.

Il espère que le consulat général aidera Cân Tho à avoir accès aux investisseurs et aux projets australiens.

Le responsable a également suggéré d'organiser des réunions périodiques avec les partenaires et les investisseurs australiens pour les aider à mieux connaître le potentiel, la force et la demande de coopération de Cân Tho.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune