20/02/2017 23:23
On associe souvent Cân Gio aux fruits de mer. Ainsi, développer le tourisme gastronomique est un objectif important afin d’attirer encore plus de touristes vietnamiens et étrangers.
>>Cân Gio : nature et histoire à la croisée des chemins

Des pêcheurs à Cân Gio.

À environ 60 km au sud-est du centre de Hô Chi Minh-Ville, le district de Cân Gio possède une zone côtière qui s’étend sur 13 km. Il est devenu une destination connue des habitants de la ville, mais aussi des touristes, pour la durée d’un week-end afin de profiter du vent marin et d’apprécier des fruits de mer frais.

Élevage d’huîtres sur les côtes de Cân Gio.

Trân Vinh Tuyên, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a demandé au district de renforcer les circuits touristiques à Cân Gio. De plus, la ville investira dans un nouveau traversier, beau, propre et d’une grande sécurité.

Les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville visitent le 18 février un établissement de transformation de pangasius kunyit, poisson qui est séché.

Ces cinq dernières années, le nombre de touristes à Cân Gio a augmenté en moyenne de 9,8% par an, et le chiffre d’affaires, de 18,4%. En 2016, Cân Gio a accueilli plus d’un million de visiteurs, soit une hausse annuelle de 53,5%, et réalisé un chiffre d’affaires de 402,6 milliards de dôngs.

Spécialités régionales

Cân Gio est connu pour sa réserve mondiale de biosphère de mangrove reconnue par l’UNESCO. Ses villages traditionnels sont ceux des métiers liés au sel, à l’aquaculture, aux nids d’hirondelles, ou encore aux mangues et aux longanes. Ils représentent de vrais atouts pour le développement du tourisme local.

Divers plats de fruits de mer à Cân Gio.

Les mangues, le pangasius kunyit séché, et les hirondelles sont de véritables trésors pour la région.

Le district compte sept destinations touristiques, trois villégiatures, deux restaurants, ainsi qu’un un espace réservé aux achats de spécialités régionales.

Des touristes visitent l’espace touristique Yên Quân qui exploite et transforme des produits issus des hirondelles salanganes.

Pour aller à Cân Gio, on peut prendre son propre scooter ou le bus. Pour le second, prenez le bus 20 à destination de Binh Khanh, puis le traversier, et enfin, un autre bus pour rejoindre Cân Thanh (Cân Gio).

En scooter, prenez la voie express Nguyên Van Linh dans le 7e arrondissement, puis tournez à droite dans la rue Huynh Tân Phat et continuez tout droit jusqu’à Cân Thanh. Facile, non ?

Texte et photos : Dang Huong/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Début de la fête printanière de Yên Tu La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).