07/11/2018 09:05
Le président réélu du Cameroun Paul Biya a prêté serment mardi 6 novembre au siège de l'Assemblée nationale lors d'une session spéciale.
>>Cameroun: l'élection présidentielle aura lieu le 7 octobre

Le président Paul Biya dans un bureau de vote de Yaounde, Cameroun, le 7 octobre. Photo: AFP/VNA/CVN

Après sa prestation de serment en anglais, il a prononcé son discours d'inauguration en français, promettant de poursuivre la décentralisation au cours de son septième mandat qui s'ouvre afin d'accorder une plus grande autonomie à la minorité anglophone.

Une crise communautaire persiste depuis plus de deux ans dans la zone anglophone du pays, qui représente 20% de la population majoritairement francophone.

Une mouvance sécessionniste armée y est née en octobre dernier, avec "l'indépendance" auto-proclamée de l'Ambazonie, l'État des séparatistes regroupant les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Lors du scrutin du 7 octobre, M. Biya a été réélu pour son septième mandat avec 71,28% des voix.

La participation a été de 53,85% au niveau national, mais été très mineure en zone anglophone où moins de 10% d'électeurs inscrits ont voté face aux menaces des sécessionnistes armés de perturber le scrutin.

Ce jour d'investiture coïncide avec le 36e anniversaire de l'arrivée au pouvoir de Paul Biya, 85 ans. Il a en effet succédé le 6 novembre 1982 au président démissionnaire Ahmadou Ahidjo. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).