14/09/2019 17:57
>>Le bilan d'une attaque de Boko Haram dans le Nord-Est grimpe à 65 morts
>>Nigeria: 21 morts dans une attaque de Boko Haram dans le Nord-Est

Deux civils ont été tués par des présumés membres de la secte islamiste Boko Haram vendredi 13 septembre à Kerawa, dans la région camerounaise de l'extrême-nord du Cameroun, a appris Xinhua de source sécuritaire. Selon une source sécuritaire qui a requis l'anonymat, les victimes sont un pasteur et son fidèle qui ont été surpris dans leur exploitation agricole. Cette attaque intervient quelques jours après l'arrestation d'une vingtaine d'informateurs et de facilitateurs de Boko Haram par l'armée camerounaise dans l'extrême-nord du Cameroun. Actif depuis 2014 au Cameroun, notamment dans l'extrême-nord, Boko Haram a tué plus de 2.000 personnes, selon un bilan établi par les ONG. Fin 2018, le président camerounais Paul Biya a créé le Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR) en vue de superviser et de gérer le retour à la vie civile des ex-combattants de Boko Haram, ainsi que des séparatistes armés dans les régions anglophones du pays. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Heureux ceux qui ont la main verte Niché dans un quartier résidentiel attenant à la rue Lê Thanh Tông, à Hanoï, Green Oasis est un véritable petit havre de verdure comme on les aime. Les clients raffolent de toutes ces petites vitrines remplies de plantes qui ornent les lieux…