24/05/2022 11:32
Les États-Unis va mettre 80 millions d'USD à la disposition du Cameroun au titre des programmes de la lutte contre le VIH/sida, a annoncé lundi 23 mai le ministère camerounais en charge de la Santé publique dans une note d'information à l'issue d'une rencontre entre le ministre camerounais de la Santé, Malachie Manaouda, et le nouvel ambassadeur américain Christopher John Lamora.
>>Sida : des années de recherche, toujours pas de vaccin
>>États-Unis : le nombre annuel d'infections au VIH chute fortement 

Prélever l'échantillon pour le test de dépistage du VIH/sida.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'enveloppe ainsi offerte sera affectée aux activités dans le pays de la Fondation Elizabeth Glaser pour la lutte contre le sida pédiatrique (EGPAF), qui assiste le gouvernement pour faire en sorte que 95% des personnes vivant avec le VIH/sida connaissent leur statut sérologique, que 95% d'entre-elles soient mises sous traitement antirétroviral et que la même proportion voient leur charge virale supprimée.

Une autre partie de ce fonds devra être consacrée au Plan d'urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR), ayant permis depuis janvier 2020 d'éliminer tous les frais des services hospitaliers liés au VIH.

Selon les données du ministère de la Santé publique, entre 2004 et 2020, le taux de prévalence du VIH est passé de 5,6% à 2,7% au sein de la population âgée entre 15 et 49 ans au Cameroun, le nombre estimé de nouvelles infections ayant également connu une baisse jugée considérable. 
Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).