27/02/2020 22:43
En 2019, le Cambodge a attiré 6,61 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse annuelle de 6,6%, selon un rapport publié le 26 février par le ministère cambodgien du Tourisme.
>>Cambodge : le nombre de touristes étrangers à Angkor continue de baisser
>>Cambodge: forte hausse des touristes chinois au premier trimestre

Angkor Wat, le plus grand des temples du complexe monumental d'Angkor au Cambodge.
Photo : Siemreap/CVN

Le secteur du tourisme cambodgien a réalisé l’année dernière une recette de 4,92 milliards d'USD, soit une augmentation de 13% en glissement annuel, contribuant 12,1% au produit intérieur brut (PIB) du pays.

La Chine a été la plus grande source de touristes au Cambodge, suivie du Vietnam et de la Thaïlande. Environ 2,36 millions de Chinois ont visité le Royaume l'année dernière, en hausse de 16,7% sur un an.

Le pays devrait accueillir quelque 6,45 millions de touristes internationaux cette année, soit une baisse attendue de 2,4% sur une base annuelle, en raison des impacts de l'épidémie d'infection respiratoire aiguë causée par le virus SARS-CoV-2 (COVID-19).

Auparavant le 24 février, le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a annoncé que son gouvernement avait décidé d'appliquer de février à mai une politique d'exonération de taxe à tous les hôtels et motels situés dans la province de Siem Riep, dans le Nord-Ouest du pays, qui abrite le site archéologique d'Angkor. Cette décision visait à aider les propriétaires des hôtels et motels dans la localité à surmonter ce moment difficile, a déclaré le Premier ministre cambodgien.

Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) depuis 1992, Angkor est la destination touristique la plus populaire du Royaume.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.