29/07/2018 21:01
Plus de 80% des électeurs cambodgiens se sont rendus aux urnes de 07h00 à 15h00 dimanche 29 juillet pour élire 125 députés à l’Assemblée nationale de la VIe législature.

>>Le Cambodge vote dans des législatives controversées après l'interdiction du parti d'opposition
>>Le Cambodge "sur la bonne voie et en croissance continue"
 

Un électeur de la province de Kandal aux urnes pour la VIe législature du Cambodge. Photo: VNA/CVN


Le taux de participation est de 80,49%, soit près de 6,75 millions parmi les plus de 8,38 millions d’électeurs enregistrés, a fait savoir le Comité national électoral (CNE). Ce chiffre est beaucoup plus élevé que celui des élections législatives de la Ve législature en 2013 (69,60%).

"Les élections se sont déroulées dans la paix, aucune violence ne s’est produite pendant les opérations de vote", a affirmé le chef du Département général de la Police nationale du Cambodge, Neth Savuon.

Le Premier ministre et président du Parti du peuple cambodgien (PPC, au pouvoir), Samdech Techo Hun Sen, a remercié les électeurs cambodgiens d’avoir participé en grand nombre aux élections de la VIe législature.

Il a vu dans cette participation massive une manifestation du choix du chemin de la démocratie par le peuple et de l’utilisation du droit du citoyen inscrit dans la Constitution du Royaume du Cambodge.

Le ministère cambodgien de l’Intérieur a fait savoir qu’environ 80.000 agents de sécurité étaient déployés pour assurer la sécurité et l’ordre public lors du scrutin.

Il a indiqué que les législatives se déroulaient sous l’œil de près de 100.000 observateurs des 20 partis en lice et de 112 organisations de la société civile dans le royaume et d’environ 500 observateurs internationaux venus de 42 pays. En outre, environ 900 journalistes, dont près de 100 journalistes internationaux, doivent couvrir ces élections.

Le CNE devrait annoncer les résultats préliminaires des législatives le 11 août, et les résultats officiels, le 15 août, si aucun parti politique ne dépose de réclamations.
 

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.