14/10/2020 17:09
Les exportations de produits aquatiques du Cambodge ont chuté de plus de 84% entre janvier et septembre, selon le ministère cambodgien de l’Agriculture, des Forêts et des Pêches.
>>Cambodge : adoption d’un projet de loi sur la gestion des jeux commerciaux
>>Le Cambodge engage des négociations de libre-échange avec la Mongolie

De janvier à septembre, la production de poissons et crevettes d'élevage du Cambodge a atteint plus de 296.500 tonnes.
Photo : VNA/CVN

Le Cambodge expédie principalement les produits aquatiques au Vietnam et en Thaïlande.

Au cours des neuf derniers mois, les exportations de produits aquatiques d'eau douce ont chuté de 78% à 1.498 tonnes contre 7.000 tonnes l'an dernier, tandis que les expéditions de fruits de mer transformés ont chuté de 94% en glissement annuel, passant de 3.980 tonnes à 232 tonnes.

Le ministre cambodgien de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches, Veng Sakhon, a attribué cette situation  à la hausse de la demande intérieure ainsi qu'à la baisse des rendements de la pêche et de la production aquacole.

Il a déclaré que le ministère promouvait la pisciculture dans le cadre des projets CaPFish-Capture et CaPFish Aquaculture financés par l'UE dans le but de stimuler l'économie des ménages et la sécurité alimentaire.

Les captures naturelles de poissons ont considérablement diminué en raison des faibles niveaux d'eau du lac Tonlé Sap, qui est le plus grand site de nidification de poissons au Cambodge.

De janvier à septembre, la production de poissons et crevettes d'élevage a atteint plus de 296.500 tonnes, contre 245.578 tonnes en glissement annuel de 2019.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Présentation des particularismes culturels de l’ethnie Muong à Thanh Hoa Le 2e Festival culturel des Muong se tiendra du 10 au 12 décembre dans la province de Thanh Hoa, sous les auspices du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, et du Comité populaire provincial. C’est ce qui ressort de la conférence de presse concernant la présentation de cet évènement tenue mardi 1er décembre à Hanoï.