26/02/2020 18:56
Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a abaissé mardi 25 février les prévisions de croissance économique du pays à environ 6% cette année par rapport à ses prévisions précédentes de 6,5%, en raison de facteurs externes.
>>Le Cambodge exporte 7 millions de tonnes de produits agricoles en 2019
>>Le Cambodge s’engage à réduire les taxes pour les producteurs
>>Le Cambodge construira un nouveau port en eau profonde à Preah Sihanouk

Un atelier de confection vestimentaire au Cambodge.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Dans un discours prononcé lors d'une cérémonie de remise des diplômes d’une université à Phnom Penh, Samdech Techo Hun Sen a déclaré qu’il était difficile pour le Cambodge d'atteindre les prévisions précédentes de 6,5%, mais qu’il était possible de réaliser une croissance économique d’environ 6% cette année. L'économie du Royaume repose traditionnellement sur les exportations de vêtements, le tourisme, l'immobilier, la construction et l'agriculture.

La récente décision de la Commission européenne (CE) sur le retrait temporaire des préférences tarifaires accordées au Cambodge au titre du régime "Tout sauf les armes" (TSA) (Everything but Arms - EBA) est un facteur contribuant au ralentissement de la croissance économique du Cambodge cette année. Auparavant le 12 février, la CE a lancé une procédure visant à retirer temporairement les préférences tarifaires accordées au titre du régime TSA. Ce retrait affectera certains produits cambodgiens tels que vêtements et chaussures, articles de voyage et sucre, qui représentent environ un cinquième des exportations annuelles du Cambodge vers l'UE, soit l’équivalent d’un milliard d'euros.

La décision entrera en vigueur le 12 août à moins que le Parlement européen et le Conseil européen s'y opposent, selon un communiqué de la CE. L'UE est le plus grand partenaire commercial du Cambodge, représentant 45% des exportations du pays asiatique. En 2018, les exportations du Cambodge vers l'UE étaient évaluées à 5,86 milliards de dollars. Les vêtements et les chaussures représentaient environ les trois quarts des importations de l'UE en provenance du Royaume.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.