24/06/2019 23:45
L'effondrement d'un immeuble en construction survenu samedi 22 juin à Sihanoukville, au Cambodge, a fait 18 morts et 24 blessés, selon un nouveau bilan publié dimanche 23 juin par les autorités locales.
>>Effondrement d'un barrage au Laos: 31 morts et 130 disparus
>>Bâtiment effondré à Shanghai: le bilan grimpe à 10 morts

Des sauveteurs recherchent des victimes dans les décombres de l'immeuble effondré à Sihanoukville, le 23 juin au Cambodge.
Photo: AFP/VNA/CVN

Un précédent bilan de l'effondrement d'un immeuble en construction faisait état de 17 morts. Les sauveteurs continuaient à fouiller dimanche 23 juin parmi les décombres pour tenter de retrouver des survivants.

La construction de l'immeuble de sept étages était pratiquement terminée lorsqu'il s'est effondré. Des dizaines de personnes pourraient avoir été ensevelies.

Sihanoukville, dans le Sud-Ouest du Cambodge, est une ville balnéaire et touristique en plein essor qui compte de nombreux casinos et où les investissements chinois se multiplient ces dernières années.

"J'ai tellement de chance d'être en vie", a déclaré par téléphone Phat Sophal, un survivant de 37 ans qui a dit avoir passé six heures coincé dans les débris avant d'être libéré par les secouristes samedi matin 22 juin.

"Vers 04h00, il y a eu un énorme +bang+, mon étage a tremblé et tout le nâtiment s'est effondré", a-t-il témoigné. "Mon neveu et mon beau-frère dormaient aussi à côté de moi. Tout le monde hurlait et appelait à l'aide. Peu après je ne les ai plus entendus". "Je ne crois pas qu'ils soient encore en vie", a-t-il ajouté.

Environ 70 personnes dormaient aux deuxième, troisième et quatrième étages du bâtiment qui en comptait sept, a-t-il détaillé, en précisant que des électriciens chinois se reposaient aux étages supérieurs.

Quatre personnes ont été arrêtées à la suite de l'écroulement de l'immeuble, dont son propriétaire chinois et le directeur de l'entreprise de construction.

Plus de 1.000 personnes, dont des militaires, des policiers et du personnel médical, ont été déployés pour tenter de retrouver des survivants.

Une enquête a été ouverte. Le Premier ministre Hun Sen a attribué l'effondrement à la négligence. Il a déploré une "tragédie" pour la nation cambodgienne.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Ngàn Chuông : les grandes merveilles du petit Sa Pa Du fait de sa beauté immaculée, la chute d’eau de Ngàn Chuông fait partie des destinations les plus courues de la province septentrionale de Quang Ninh.