03/10/2018 18:52

>>Le PM cambodgien soutient l'arrestation d'un sénateur de l'opposition
>>Cambodge : arrestation d'un homme faussant des politiques du Vietnam

La Cour municipale de Phnom Penh a inculpé huit personnes d’organisation de groupes armés et de trafic d’armes, a fait savoir mardi 2 octobre son porte-parole Ly Sophana. Les autorités cambodgiennes ont procédé à une série d’arrestations en divers endroits dans la capitale Phnom Penh et les provinces de Kampot et Pursat, et ont saisi 28 fusils d’assaut AK-47 Kalachnikov. L’accusateur public les a accusés d’organisation de groupes armés, de trafic d’armes et exposifs sur le fondement des articles 485, 486 et 488 du Code pénal, a indiqué le porte-parole. Les inculpés risquent huit à 18 ans de prison si elles sont reconnues coupables. Selon les enquêteurs locaux, ces personnes entretiennent des liens avec le Front de libération nationale khmère (KNLF), basé au Danemark et désigné comme groupe terroriste par le gouvernement cambodgien. Le KNLF est dirigé par le fugitif cambodgien Sam Serey, qui a demandé l’asile politique au Danemark en 2016 et a été condamné par contumace en 2016 par la justice cambodgienne à neuf ans de prison pour tentative d’attentat à la bombe.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang