25/07/2018 17:44
Quelque 220 observateurs de 52 pays surveilleront les élections générales du 29 juillet au Cambodge, a-t-on appris d’un point de presse tenu mardi 24 juillet à Phnom Penh.
>>Cambodge : lancement des élections locales
>>Cambodge : les prochaines élections législatives auront lieu le 29 juillet 2018

Vue générale d’un point de presse de la Commission électorale nationale (CEN) du Cambodge, le 24 juillet à Phnom Penh.
Photo: Reuters/VNA/CVN

Selon la Commission électorale nationale (CEN) du Cambodge, la plupart des observateurs viennent de Chine, d'Indonésie et de plusieurs organisations internationales. Parmi les autres pays ayant envoyé leurs représentants pour observer ces élections figurent le Myanmar, Singapour, le Vietnam, le Pakistan, le Timor Leste, les Philippines, le Brunei et la Thaïlande.

Plus de 80.000 observateurs de 20 partis politiques et 1.036 autres venus d'associations et d'organisations cambodgiennes dans 25 villes et provinces du pays sont également mobilisés pour surveiller les élections.

Les élections générales de 2013 au Cambodge ont été surveillées par un total de 266 observateurs internationaux de 37 organisations internationales et ambassades étrangères, y compris celles des États-Unis, de l'Australie et de la Suède.

Selon un membre de la CEN, près de 70.000 agents de sécurité seront déployés dans les 22.967 bureaux de vote lors des prochaines élections générales. Le jour des élections, chaque bureau de vote sera protégé par trois agents de sécurité en uniforme.

Quelque 8,38 millions d’électeurs cambodgiens iront aux urnes pour élire les 125 parlementaires de la 6e législative. Selon la NEC, 20 partis politiques seront en lice. La campagne électorale de 20 jours a débuté le 7 juillet et se terminera le 27 juillet.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.