18/06/2022 07:52
Le calmar sauté avec du saté (ou satay, sauce de piment et de crevettes séchées), de l’oignon et du céleri, est délicieux, le goût piquant du saté se mélangeant pour aider le calmar à absorber plus de saveur et à ne plus avoir d’odeur de poisson.
>>La carpe à la vapeur de bière
>>Porc à la sauce tomate
>>Poulet sauce salée-aigre-douce


Surtout, ce plat est rapidement préparé, pas trop difficile, et mérite d’être l’un des plus délicieux plats à base de calamar.
Pour quatre personnes
Préparation : 30 minutes
Cuisson : 5 minutes

Ingrédients

- 500g de calamars (non congelés si possible)
- 1 oignon coupé en quartiers
- 4-5 gousses d’ail finement hachées
- 1 morceau de gingembre finement haché
- 1 piment rouge coupé en diagonale
- 1-2 branches de céleri ou d’oignons verts, coriandre
(odeur de tamarin)
- 2 cuillères à café (c.à.c) de nuoc mam (saumure de poisson)
- 2 c.à.c de sauce aux huîtres
- 1 c.à.c de satay
- 1 c.à.c de poudre d’assaisonnement de poulet
- 1/2 c.à.c de poivre moulu
-1 c.à.c du sucre cassonade

Préparation

* Étape 1 : retirer la tête du corps des calmars

Enlever le petit cartilage en tirant dessus avec les doigts puis nettoyer la poche d’encre en la passant sous l’eau. Retirer la peau. Frotter avec 1 c.à.c du sel poudre. Laver les calamars avec de l’eau et égoutter entièrement puis les couper en taille d’une bouchée. Les méthodes pour enlever l’odeur du calamar.
- Méthode 1 : mélanger le gingembre écrasé + 1 c.à.c de sel granulé et 1 cuillère à soupe d’alcool du riz ou vinaigre, frotter le calamar avec le mélange puis rincer à l’eau.
- Méthode 2 : une fois les calmars préalablement traités, les faire mariner avec 2 c.à.c d’huile de sésame et un peu d’alcool de riz ou vinaigre pendant 5 minutes, laver les brièvement, puis les apporter pour le traitement. Ensuite, les laver et les égoutter et les couper en morceaux de la taille d’une bouchée.

* Étape 2 : préparation des autres ingrédients

Éplucher, laver et couper l’oignon en quartiers.
- Peler et hacher finement ail, échalote, piment.
- Peler la peau puis écraser et hacher finement le gingembre.
- Laver et couper le piment en diagonale.
- Couper les racines du céleri, les laver puis les couper en morceaux d’environ 2 cm de long.

* Étape 3 : marinade

- Dans un récipient ou une assiette, faire mariner les calamars avec 2 c.à.c de nuoc mam, 2 c.à.c de sauce aux huîtres, 1 c.à.c de saté, 1 c.à.c de poudre d’assaisonnement de poulet, 1/2 c.à.c de poivre moulu, 1 c.à.c du sucre cassonade, puis ajouter un peu de gingembre émincé pour mariner ensemble. Bien mélanger et laisser les calamars infuser avec les épices pendant environ 20-25 minutes.

* Étape 4 : cuisson

- Verser 2 cuillères à soupe d’huile de cuisson dans la poêle à feu très vif. Lorsque l’huile est chaude, faire revenir l’ail et le gingembre hachés jusqu’à ce qu’ils soient parfumés. Ajouter ensuite 1 c.à.c de saté pour faire sauter jusqu’à ce qu’il soit parfumé, déposer l’oignon dedans, bien remuer pendant environ 30 secondes, puis ajouter le calamar.
- Toujours à feu très vif faire sauter rapidement le calamar jusqu’à ce qu’il rétrécisse et devienne laiteux, puis assaisonner avec les assaisonnements au goût -  poudre d’assaisonnement de poulet et  sauce aux huîtres. Enfin, ajouter le céleri et les piments, bien remuer encore 10 secondes, puis éteindre le feu et verser les calamars frits dans une assiette.

Servir chaud avec du riz blanc.
Bon appétit !                            

Source : Nguyên Van Thang/CVN
https://authentikvietnam.com/
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Dak Lak et Hanoï coopèrent dans le tourisme Un séminaire sur la coopération entre Hanoï et Dak Lak a eu lieu jeudi 11 août dans la ville de Buôn Ma Thuôt de la province des hauts plateaux du Centre.