12/08/2019 23:06
Alors que les boissons au café d’origines étrangères connaissent un succès grandissant dans tout le Vietnam, le café local "cà phê sua da" (café glacé mélangé à du lait concentré sucré) construit sa propre réputation à l´international.
>>Pho et café à l’œuf séduisent les Japonais
>>Sommet États-Unis - RPDC: café à l'œuf à l’honneur

Le latte vietnamien glacé. Photo: TT/CVN

La rencontre du Robusta, infusé par un filtre vietnamien, avec le lait condensé donne un goût unique à cette spécialité.

Le latte vietnamien aux États-Unis

Sur les 9.000 restaurants de Los Angeles (États-Unis), l'enseigne française "République" se place en 34e position sur le site TripAdvisor. Recommandé par  les magazines Forbes, Condé Nast Traveler et Los Angeles Times, ce restaurant moderne est reconnu notamment pour la boisson vietnamienne qu´il sert.

Affiché au menu du restaurant depuis son ouverture en 2014, le "latte vietnamien" (Vietnamese Latte) est une option de premier choix parmi la liste des boissons proposées pour le brunch du week-end. Ce café "sucré au lait concentré" (Sweetened with condesed milk), similaire au cà phê sua da vietnamien, peut être servi chaud ou glacé pour 6 dollars.

Bien que Walter Manzke, chef du restaurant, et sa femme n’aient pas d'origines vietnamiennes, le propriétaire s’inspire de son voyage au Vietnam et des souvenirs qu´il en a gardé. "J'ai goûté pour la première fois ce café au lait glacé lors de mon voyage au Vietnam il y a dix ans. J'ai aimé la manière dont le lait condensé complète la robustesse du café", se souvient il. "Au restaurant, je voulais proposer quelque chose avec une saveur similaire et j'ai décidé de le servir sous la forme d´un latte", a-t-il ajouté. Et les retours positifs de ses clients ne cessent de confirmer son choix. "Le café latte vietnamien était incroyable, pas trop sucré et délicieusement crémeux", a commenté un client hawaïen sur le site de recommandations américain Yelp.com. Une cliente de Los Angeles a commenté qu'elle pouvait "boire un gallon de cela", tandis qu'une autre de l'Alhambra en Californie a ajouté: "Le latte vietnamien était absolument délicieux! C'était tellement doux et facile à boire".

Mais bien sûr, pour ce qui est des préférences gustatives, tout le monde peut ne pas avoir les mêmes goûts. Certains clients, après avoir essayé le cà phê sua da de République, n’ont pas apprécié le goût trop sucré du café. D'autres ont relevé le manque d´intensité de la version américaine comparativement à ce que l’on peut retrouver au Vietnam.

"Nous ajoutons une double dose d’espresso sur le lait concentré, nous remuons bien, puis nous passons le lait à la vapeur avant de le verser dans l’espresso et le lait concentré", explique le chef Walter Manzke. En plus de servir cette boisson à République, les Manzkes la proposent également dans leurs établissements Wildflour Bakery & Cafe
à Manila, aux Philippines.

Trois cafés par jour

Kelsey Madison apprécie le café vietnamien dans un café à Hanoï. 
Photo: TT/CVN

Bien qu’elle soit de retour aux États-Unis, Casie Tennin, blogueuse de voyage et gastronomie, parle avec émotion de la découverte qu'elle a faite lors de son voyage au Vietnam fin 2017. Après un long vol depuis les États-Unis, elle avait besoin de caféine pour rester éveillée et un membre du personnel de l’hôtel lui offert une tasse de café. "J'ai bu ma première gorgée et cela a changé ma vie", a confié la jeune femme de 27 ans. "La touche sucrée et l’onctuosité, associées à la saveur corsée de café. Un véritable coup de foudre".

Tombée sous le charme, Casie a bu trois cà phê sua da lors de son premier jour au Vietnam. Cependant, elle n'a pas mis longtemps à se rendre compte que consommer tant de caféine d’un coup n´était pas une bonne idée. "J'ai tellement apprécié le café quand je suis arrivée que j´en ai bu trois tasses dès le premier jour. Mais, mes mains ont commencé à trembler et je ne pouvais pas m´arrêter de parler", a-t-elle raconté. "Je ne savais pas à quel point la caféine était concentrée et puissante, j´ai retenu la leçon".

Casie est devenue une si grande fan du cà phê sua da qu'elle en a bu tous les jours pendant ses quatre premiers mois au Vietnam, à Dà Nang, avant de réduire sa consommation à une ou deux fois par semaine. Sur son blog awanderingcasiedilla.com, Casie confie même qu´elle a davantage apprécié cette spécialité vietnamienne que les autres cafés qu'elle a eu l'occasion de découvrir comme "un espresso italien à Venise, du café français dans un café parisien réputé, le café par Freddos en Grèce, le café cortado en Espagne et enfin celui de New York pour lequel elle a dépensé une importante somme d'argent".

La blogueuse de voyage Kesley Madison de milesofsmiles.co, qui habite à Hanoï, apprécie depuis sa toute première gorgée ce mélange onctueux du lait concentré et du Robusta corsé. Pour elle, le cà phê sua da est une spécialité à ne pas manquer quand on visite le Vietnam.

Le défi de la douceur

Un ensemble d'ustensiles  pour préparer le "cà phê sua da". Photo: CTV/CVN

La plus grande particularité du cà phê sua da est sa douceur et son goût sucré.  "Les Vietnamiens aiment leur café sucré. C´est vraiment adorable. Comme si les cuillerées de sucre ne suffisaient pas, ils ajoutent également du lait concentré. Je ne prends jamais de sucre dans mon café et j’ai eu du mal à m’adapter. Oh, quel menteur, je ne sais pas pourquoi j’ai écris cela! En moins de trente secondes, j´étais déjà conquis", peut on lire sur le blog de voyage for91days.com de l'américain Michael Powell et l'allemand Jürgen Horn.

Pendant leur séjour de trois mois à Hô Chi Minh-Ville en 2017, les deux hommes n'ont pas manqué l’occasion d'essayer cette boisson et ont même réalisé une vidéo YouTube sur sa fabrication. "Même si le +cà phê sua da+ est très doux, c'est aussi extrêmement délicieux. Vous devez l'essayer au moins une fois !", a conclu Michael Powell.

Philip Genochio,  un britannique installé à Hô-Chi-Minh-Ville depuis huit ans, a déclaré: "Je pense que tout le monde connait le +cà phê sua da+". Les établissements sont désormais plus attentifs à ce qu'ils servent à leurs clients.

Largement disponible dans le monde entier

À la fin du mois d’avril dernier, le magazine américain de tourisme et de gastronomie Saveur a publié un article détaillé sur la fabrication du cà phê sua da vietnamien. Un peu plus tôt, le site d’information néo-zélandais Stuff.co.nz a également énuméré 12 manières de consommer le café, froid, en été.

Ces dernières années, le cà phê sua da n'a pas perdu son prestige et ne cesse de figurer en haut des classements mondiaux. En 2016, le reporteur Ben Groundwater du site web touristique australien Traveler.com.au l'a même mis en seconde position parmi les 10 meilleurs cafés du monde. La même année, le magazine américain de voyage Condé Nast Traveler a classé cette spécialité vietnamienne comme l'un des meilleurs cafés du monde. Son introduction écrivait: "Cette boisson vietnamienne classique est largement disponible dans le monde entier".

Ngoc Dông-Thuy Hà/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Ngàn Chuông : les grandes merveilles du petit Sa Pa Du fait de sa beauté immaculée, la chute d’eau de Ngàn Chuông fait partie des destinations les plus courues de la province septentrionale de Quang Ninh.