08/09/2020 22:27
Le Comité populaire de la province de Cà Mau (delta du Mékong) a soumis un document aux agences compétentes proposant une modernisation de l'aéroport de Cà Mau entre 2021 et 2025.
>>Cà Mau relance avec succès ses activités socio-économiques
>>Cà Mau dépensera 827 millions d'USD dans la résilience climatique
>>Inauguration du premier service de bateau express de Cà Mau

Le Comité populaire provincial propose une modernisation de l'aéroport de Cà Mau.
Photo : VNA/CVN

Selon le Comité populaire provincial de Cà Mau, l'aéroport, situé au centre de la péninsule de Cà Mau, jouera un rôle crucial dans le développement socioéconomique mais contribuera aussi à garantir la sécurité et la défense nationale non seulement dans la province mais aussi dans toute la région du delta du Mékong. Si les infrastructures régionales de transport reliées à Cà Mau ne sont pas modernisées, elles ne répondent pas aux besoins de la localité en matière de développement socioéconomique et d'exploitation des avantages et potentiels locaux.

Rien qu’en 2019, Cà Mau a accueilli près de 2 millions de touristes, mais il n'y a eu qu'un seul vol aller-retour par jour reliant la province à Hô Chi Minh Ville. L'aéroport de Cà Mau est actuellement capable de recevoir de petits avions tels qu’ATR-72, AN-2, MIA-17, KINGAIR B200 et d'autres avions avec une charge utile équivalente.

En vertu de la décision 236/QD-TTg du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc approuvant les ajustements à la planification du développement du transport aérien jusqu'en 2020, de vision à l'horizon 2030, l'aéroport de Cà Mau est désigné comme un aéroport 3C d'ici 2020, capable de recevoir 300.000 passagers par an, et une installation militaire de niveau 2. D'ici 2030, il deviendra un aéroport 4C d'une capacité d'un million de passagers.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.