27/07/2017 15:40
La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.

>>En écho à la Semaine de la mer et des îles du Vietnam 2017
>>Mer et îles : une semaine à Cà Mau

 

Le paysage à Dât Mui, district de Ngoc Hiên, province de Cà Mau.
Photo : CTV/CVN


La localité vise plus de 50 projets d’investissement en 2017-2020, dont dix d`investisseurs étrangers, axés sur le développement des ports maritimes, les énergies éolienne et solaire et les industries de haute technologie.

Cà Mau a un grand potentiel de développement du tourisme en raison de ses nombreux sites touristiques attrayants et de ses beaux paysages, par exemple les forêts de Nam Can et d`U Minh. Huit rivières traversent la province, formant un réseau de plus de 7.000 km de cours d’eau.

Une des destinations incontournables dans la province est Dât Mui, au quartier de Mui, commune de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, qui vise un million de visiteurs d’ici 2020. Dat Mui compte de nombreuses mangroves abritant une multitude d’animaux sauvages ainsi que des paysages intacts.

Au cours du premier semestre de cette année, Cà Mau a accueilli 600.000 touristes, soit 53,6% de son objectif annuel. D’ici à 2020, la province vise plus de 1,7 million de vacanciers par an, dont 50.000 étrangers.


CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Hô Chi Minh-Ville promeut le tourisme médical L’offre médicale et de bien-être est prise en haute considération dans les stratégies de développement du tourisme de la mégapole du Sud. Le nombre de visiteurs profitant d’un voyage pour se faire soigner en ville ne cesse de croître.