08/11/2019 15:23
Nouvelle soirée cauchemar pour les clubs français en Ligue Europa : dans la foulée de l'élimination de Rennes après sa nouvelle défaite contre les Roumains de Cluj (1-0), Saint-Étienne a été rejoint dans le temps additionnel par les Ukrainiens d'Olexandriya (2-2) et compromet sa qualification pour les 16es.
>>Ligue Europa : les Verts patinent, Rennes voit rouge
>>Ligue Europa : Saint-Étienne et Rennes au point mort

Le gardien de Saint-Étienne Stéphane Ruffier au sol alors que Olexandriya vient d'égaliser dans le temps additionnel en Ligue Europa, le 7 novembre à Lviv (Ukraine).
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Verts gâchent

Avec ce match nul concédé en toute fin de match, Saint-Étienne devra obtenir un résultat face à La Gantoise au Chaudron le 28 novembre pour ensuite s'offrir une finale contre Wolfsburg en Allemagne lors de la dernière journée.

La victoire tendait pourtant les bras à Saint-Étienne qui menait 2-0 grâce à Wahbi Khazri et Mahdi Camara jusqu'à 10 minutes du coup de sifflet final et deux erreurs défensives : un dégagement raté de Mathieu Debuchy qui a offert un premier but tout fait aux Ukrainiens (2-1, 84e) puis une mauvaise intervention de Stéphane Ruffier qui a repoussé le ballon dans les pieds d'un joueur d'Olexandriya manifestement adroit quand il s'agit de demi-volées (2-2, 90e+1).

Rennes déjà éliminé

Avec un seul point en 4 journées, les Bretons ne verront pas cette année les 16es de finale, défaits 1-0 à Cluj, qui les avait déjà battus sur le même score au Roazhon Park.

La dynamique inquiétante se poursuit pour les hommes de Julien Stéphan qui avait aligné son équipe-type, seulement privé du jeune Eduardo Camavinga, suspendu. Les Rennais n'ont gagné qu'un seul match depuis la fin du mois d'août...

Les Rouge et Noir ont craqué sur un corner en fin de match quand l'attaquant vénézuélien Mario Rondon, seul au premier poteau, a ouvert le score d'une tête puissante (87e).

Sans faute de Séville, qualifié

Le club andalou a poursuivi son carton plein (12 points) avec une démonstration logique face aux Luxembourgeois de Dudelange (5-2) qui lui offre sa qualification pour les 16es de finale et lui assure même la première place du groupe A.

Un succès signé de deux joueurs peu utilisés cette saison avec un triplé de Munir El Haddadi et un doublé de Munas Dabbur, ses deux premiers avec le club andalou.

Arrivé cet été en provenance de Salzbourg, l'attaquant israélien n'a même toujours pas joué la moindre minute en Liga.

Rashford envoie MU en 16es

L'attaquant de Manchester United Marcus Rashford (gauche) tire et marque contre Partizan Belgrade en Ligue Europa, le 7 novembre à Manchester.
Photo : AFP/VNA/CVN

Passeur puis buteur face au Partizan Belgrade (3-0), Marcus Rashford permet à Manchester United, premier de son groupe L (10 pts), de valider son ticket pour la phase éliminatoire.

L'attaquant des Red Devils a d'abord servi de l'extérieur du pied un autre ex-pensionnaire de l'académie mancunienne, Mason Greenwood, 18 ans, qui a ouvert le score du plat de pied. Puis Rashford a débloqué son compteur en C3 cette saison d'une frappe en force pour le troisième but. Entretemps, Anthony Martial avait fait le break avec un slalom entre trois défenseurs serbes conclu par un pointu.

La Lazio sur un fil

Déjà battue à l'aller à Glasgow, la Lazio s'est encore inclinée jeudi à l'Olimpico contre le Celtic (2-1) en offrant deux buts. Trois points qui permettent aux Bhoys de se qualifier pour les 16es de finale avec 7 points d'avance sur les Romains (3e).

À l'inverse, la Lazio est quasi éliminée avec six points de retard sur Cluj (2e) : lors de la dernière journée, un nul suffira aux Roumains face aux Écossais, troisième équipe déjà qualifiée.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.