03/12/2020 11:14
Le Paris SG revient de loin ! Les Parisiens, victorieux (3-1) de Manchester United à Old Trafford, sont désormais en bonne position pour voir les huitièmes de finale, tandis que Rennes, battu (1-0) à Krasnodar, voit s'achever son parcours européen.
>>C1 : Marseille sauve l'honneur et l'espoir, le Real en danger
>>C1 : l'OM éliminé et au plus bas, le Bayern et City qualifiés dans une soirée de deuil

La joie des joueurs du PSG vainqueurs sur le terrain de Manchester United en Ligue des champions, le 2 décembre à Old Trafford.
Photo : AFP/VNA/CVN

Groupe E : fini pour Rennes 

L'aventure européenne touche à sa fin pour Rennes. Avant même de recevoir Séville en dernière journée de la phase de groupes, les Bretons, battus (1-0) à Krasnodar, sont assurés de finir derniers du groupe E.

Dans le match décisif pour la troisième place, ce sont les Russes, eux aussi néophytes en C1, qui ont décroché le repêchage en Ligue Europa.

Les hommes de Julien Stéphan ont craqué sur un but de Marcus Berg (76e), trouvé dans la profondeur par une ouverture lumineuse d'Aleksandr Martynovich.

Un autre Français a été époustouflant dans ce groupe, où les qualifiés pour les huitièmes étaient déjà connus : Olivier Giroud, qui a inscrit le premier quadruplé de cette saison en C1.

Une frappe bien sentie du gauche (8e), un ballon piqué du droit (54e), une tête (74e) et un penalty (83e) de l'ancien Montpelliérain ont humilié Séville, défait (4-0) au stade Ramon Sanchez-Pizjuan.

Et voilà les Blues assurés de terminer premiers du groupe.

Groupe F : Dortmund qualifié, la Lazio bien placée 

Le Borussia Dortmund s'est qualifié de justesse grâce à son nul (1-1) contre la Lazio Rome.

En toute fin de première période, Raphaël Guerreiro a conclu une offensive du BVB d'un but (44e) entre les jambes du gardien Pepe Reina.

L'inévitable Ciro Immobile a égalisé pour la Lazio sur penalty (66e).

Les Romains ne sont pas qualifiés pour autant, mais un nul leur suffira mardi prochain 8 décembre à domicile contre Bruges, vainqueur (3-0) du Zenit Saint-Pétersbourg. Les Belges peuvent, eux, encore arracher un billet inespéré en cas de victoire sur le terrain de la Lazio.

Groupe G : un Barça à l'accent français 

L'attquant français du FC Barcelone, Ousmane Dembélé, marque sur penalty sur le terrain de Ferencvaros en Ligue des champions, le 2 décembre à Budapest. Photo : AFP/VNA/CVN

En démonstration en Hongrie chez le Ferencvaros (3-0), une équipe bis du FC Barcelone, déjà qualifié, a fait le travail et disputera la première place contre la Juventus Turin, victorieuse (3-0) du Dynamo Kiev.

Le Barça a remporté une victoire à l'accent français, avec une talonnade dos au but d'Antoine Griezmann (14e), un but de l'ancien Toulousain Martin Braithwaite (20e) et un penalty d'Ousmane Dembélé (28e).

La Juve, déjà qualifiée, a également fait le job en étrillant (3-0) le Dynamo Kiev, avec une tête de Federico Chiesa (21e), une action collective avec Cristiano Ronaldo à la finition (57e) et un but d'Alvaro Morata (66e), lors du premier match de Ligue des champions arbitré par une femme, la Française Stéphanie Frappart.

La Vieille Dame devra s'imposer par au moins deux buts d'écart au Camp Nou pour chiper la première place aux Blaugranas.

En bas, le Dynamo Kiev devra l'emporter à domicile pour être reversé en C3.

Groupe H : le PSG revient de loin 

La pression réussit bien au Paris SG. Le finaliste malheureux de la dernière édition est allé battre Manchester United (3-1) à Old Trafford, et se retrouve en ballottage favorable pour la qualification en huitièmes de finale.

Le PSG s'est imposé grâce à un doublé de Neymar (6e, 90e+2) et un but de Marquinhos (69e).

Marcus Rashford avait égalisé entretemps (32e) dans ce match électrique, que les Red Devils ont terminé à 10 après l'exclusion de Fred (70e).

Les Parisiens n'ont désormais besoin que d'un nul lors de la dernière journée, au Parc des princes contre le Basaksehir Istanbul, pour se qualifier et finiront premiers s'ils terminent à égalité de points avec Manchester ou Leipzig.

Leipzig n'a pas flanché dans la course aux huitièmes, en remportant un match complètement débridé à Istanbul contre le club turc (4-3). Mais il devra probablement battre Manchester, qui l'a étrillé à l'aller (5-0), pour se qualifier.

Dans un scénario fou, le Basaksehir est revenu à 3-3 à cinq minutes de la fin grâce à un triplé d'Irfan Can Kahveci (45e+3, 72e, 85e).

Mais les Allemands, qui avaient pris l'avantage sur des buts de Yussuf Poulsen (26e), Nordi Mukiele (43e) et Dani Olmo (66e), ont arraché la victoire dans le temps additionnel grâce à une réalisation d'Alexander Sorloth (90e+2).

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !