03/10/2019 11:12
Après sept matches sans victoire, Lyon a retrouvé des couleurs en allant s'imposer à Leipzig (2-0) en Ligue des champions, alors que Lille a essuyé une 2e défaite en C1, 2-1 contre Chelsea, mercredi 2 octobre, lors de la 2e journée.
>>C1 : Paris éteint le chaudron Galatasaray et creuse l'écart avec le Real
>>C1: impuissant, Lille se fait balayer par l'Ajax Amsterdam

Memphis Depay (gauche) ouvre le score sur le terrain du RB Leipzig en Ligue des champions, le 2 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Avant cette agréable soirée dans la Saxe, le dernier succès des "Gones" remontait au 16 août en Ligue 1 où, dans le Rhône, ils avaient fait imploser Angers (6-0). Depuis, l'OL avait concédé quatre nuls et trois défaites en sept rencontres, toutes compétitions confondues. Un bilan inquiétant qui a fait dégringoler la cote de l'entraîneur brésilien Sylvinho, le directeur sportif -brésilien lui aussi- Juninho reconnaissant même que "le message" de son compatriote "ne passe pas totalement".

Mais en Ligue des champions, l'OL a bien meilleure allure et peut se targuer d'être invaincu. Après le nul obtenu à domicile face au Zénit (1-1), les Lyonnais ont donc décroché un premier succès en C1 qui leur permet de rivaliser avec le club russe, vainqueur de Benfica (3-1), en haut du classement. L'attaquant néerlandais Memphis Depay, déjà auteur du but de l'égalisation face au Zénit, a ouvert la marque à la Red Bull Arena (11e) avant que Martin Terrier ne parachève le succès des siens en seconde période (65e).

Victor Osimhen (gauche) échappe au défenseur de Chelsea, Reece James, en Ligue des champions, le 2 octobre à Villeneuve-d'Ascq.
Photo : AFP/VNA/CVN
Si la C1 sourit à Lyon, elle commence à ressembler à un cauchemar pour le Losc. Déjà malmenés à Amsterdam par l'Ajax (3-0), les Dogues ont subi la loi de Chelsea. La pépite anglaise Tammy Abraham (22e) a ouvert la marque mais Victor Osimhen n'a pourtant pas tardé à répondre (33e), signant son septième but en dix matches.

Folle soirée à Anfield 

Mais les "Blues", renforcés par le retour de blessure de Ngolo Kanté, ont frappé de nouveau par le Brésilien Willian (78e). Les Lillois ont eu plusieurs occasions de revenir, notamment une belle après une mauvaise relance du gardien espagnol Kepa Arrizabalaga mais Soumaré n'a réussi à tirer profit.

Voici le Losc dernier de son groupe, avec un zéro pointé, alors que ses trois autres concurrents comptent au moins trois unités. L'Ajax, demi-finaliste sortant, caracole en tête grâce à un deuxième succès 3-0 signé à Valence.

Le festival de la soirée est venu d'Anfield où le champion en titre Liverpool s'est relancé après avoir chuté lors de son premier match à Naples (2-0), mais non sans se faire peur face à Salzbourg (4-3). Les "Reds" ont mené 3-0, avant de se faire rattraper. C'est Mohamed Salah, auteur d'un doublé, qui a libéré les tenants du titre en seconde période grâce à un but de "renard des surfaces". Liverpool revient ainsi à une longueur du leader Naples, tenu en échec à Genk (0-0).

Au Nou Camp, le "Barça" s'est tiré du piège tendu par l'Inter Milan (2-1) grâce à un doublé de Luis Suarez (58e, 84e). Les "Nerazzurri", pourtant privés de Romelu Lukaku (cuisse), ont rapidement ouvert le score grâce à Lautaro Martinez (4e) mais n'ont pas tenu face aux Catalans, renforcé par le retour de Lionel Messi, remis d'une élongation.

Avec 4 points, le Barça est au coude-à-coude avec le Borussia Dortmund, qui l'avait bousculé lors de la première journée, et s'en est sorti sur la pelouse du Slavia Prague (2-0) grâce à un doublé du latéral marocain Achraf Hakimi (35e, 89e).
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.