29/10/2020 14:25
Le Paris SG, sous pression, s'est relancé mercredi 28 octobre chez les Turcs de Basaksehir (2-0) mais a perdu sur blessure sa superstar Neymar, après la 2e journée de Ligue des champions qui a vu le novice Rennes souffrir à Séville (1-0).
>>C1 : Marseille trop limité, le Real échappe au pire
>>C1 : Marseille rate son retour, Coman enflamme le Bayern

L'attaquant italien du Paris SG, Moïse Kean, auteur d'un doublé lors du match de groupes de C1 face au Basaksehir, à Istanbul, le 28 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Groupe H : le PSG se relance, Rashford remet ça 

Battu par Manchester United pour son entrée en lice (2-1), le Paris SG a cru revivre le même cauchemar jusqu'au doublé de Moise Kean (64e, 79e) pour le réveiller.

L'efficace recrue italienne, attendue dans un rôle de doublure, offre une bouffée d'oxygène aux Parisiens (3 pts), avant un déplacement à Leipzig mercredi 28 octobre, déjà décisif pour la qualification.

Mais l'entraîneur Thomas Tuchel reste sous pression en raison de la blessure aux adducteurs de son maître à jouer Neymar, qui devrait lui donner de nouveaux maux tactiques.

De son côté, Manchester United (6 pts) a pris la pole en infligeant à Leipzig (5-0) son plus lourd revers depuis sa montée en Bundesliga en 2016, notamment grâce à Marcus Rashford. Déjà décisif au Parc des princes, le jeune Anglais a signé un triplé (74e, 78e, 90e) qui le place en tête du classement des buteurs.

Mason Greenwood (21e) et Anthony Martial (87e s.p.) ont alourdi l'addition pour des Saxons (3 pts) qui se retrouvent en ballotage avec le PSG après leur première défaite de la saison.

Groupe E : Rennes chute, Chelsea facile 

Encore une leçon pour Rennes. Séduisants mais trop maladroits contre Krasnodar (1-1) lors de la 1re journée, les novices bretons ont cette fois beaucoup souffert sur le terrain du Séville FC.

Malgré de belles parades du gardien Alfred Gomis, l'absence des milieux internationaux Eduardo Camavinga (blessé) et Steven Nzonzi (suspendu) a fini par peser trop lourd pour des Rennais encore tendres, qui traversent une période difficile (3 nuls, 2 défaites).

Luuk de Jong (55e) a scellé la défaite logique de l'équipe de Julien Stéphan, qui a aussi perdu sur blessure sa recrue italienne Daniele Rugani et son milieu Benjamin Bourigeaud.

Le vainqueur de la dernière Ligue Europa (4 pts) reste de son côté dans la course pour la première place qui l'oppose à Chelsea (4 pts), également dans les temps.

Les "Blues" ont soigné leur différence de buts à Krasnodar (4-0) grâce à Callum Hudson-Odoi (37e), Timo Werner (76e s.p.), Hakim Ziyech (79e) et Christian Pulisic (90e).

Groupe G : le choc pour le Barça 

L'attaquant français du Barcelone, Ousmane Dembélé, exulte après son but lors du match de groupes de C1 face à la Juventus, à Turin, le 28 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Si l'absence de Cristiano Ronaldo (COVID-19) côté Juventus a enlevé des paillettes à ce choc, la victoire du FC Barcelone de Lionel Messi (6 pts) n'en reste pas moins importante (2-0). Après le "Clasico" perdu face au Real (3-1) samedi 24 octobre et la démission du président Josep Maria Bartomeu qui a suivi, le Barça se devait de répondre sur le terrain.

Mission réussie, avec un peu de réussite, entre la frappe contrée d'Ousmane Dembélé qui a fini au fond des filets (14e) et les trois buts d'Alvaro Morata annulés pour hors-jeu... Mais la chance a fui Antoine Griezmann, titulaire, qui a touché le poteau d'entrée (2e).

Messi a scellé sur penalty (90e+1) la victoire des siens, en inscrivant le 117e but de sa carrière en C1.

Novice sur un banc de touche, l'entraîneur piémontais Andrea Pirlo cherche lui sa première victoire de référence. Ferencvaros (1 pt) semble être un adversaire idoine pour se relancer lors de la prochaine journée, même si les Hongrois ont montré du caractère pour revenir de 0-2 à 2-2 face au Dynamo Kiev (1 pt).

Groupe F : Dortmund se reprend 

Battu par la Lazio (3-1) pour son entrée en lice, Dortmund s'est repris à domicile contre le Zénit Saint-Pétersbourg (2-0) avec un court succès qui en dit long sur la densité du groupe F.

Jadon Sancho, sur penalty (78e), et Erling Haaland (90e+1) ont permis au BVB (3 pts) de revenir dans la course à la qualification, surtout qu'en même temps, la Lazio (4 pts) et le FC Bruges (4 pts) se sont partagé les points en Belgique (1-1).
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.