07/05/2020 11:15
Le modèle pyramidal à 4 étages sur la détection et l'isolement a aidé le Vietnam à contrôler le COVID-19, selon le journal britannique Byline Times.
>>Des médias étrangers apprécient l'expérience vietnamienne
>>Un journal américain révèle cinq secrets de la lutte contre l'épidémie du Vietnam

Contrôle de la température corporelle des élèves avant les cours dans la province de Long An (Sud).
Photo : VNA/CVN

Le Vietnam a cherché à prévenir la pandémie avec une prévoyance précoce. Le 28 janvier, lorsque le Vietnam n'enregistrait que deux cas, le gouvernement vietnamien a annoncé qu'il envisageait de mettre en œuvre des mesures de distanciation sociale.

Par comparaison, le 31 janvier, le Royaume-Uni signala son premier cas de COVID-19, mais il a fallu sept semaines au gouvernement britannique pour bloquer le pays, a rapporté le Byline Times. Le gouvernement vietnamien se souvient encore des leçons de sa lutte contre le SRAS il y a 17 ans où le Vietnam se concentra sur les tests de masse et la recherche des contacts.

Le Vietnam a imposé des restrictions immédiates, avant même que les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la distanciation sociale ne soient rendues publiques. Le gouvernement vietnamien a suspendu les vols internationaux et obligé les gens à porter des masques. Au 1er mars, le Vietnam avait testé 275.000 personnes et en avait isolé des dizaines de milliers.

Les méthodes de test et de traçabilité du Vietnam sont basées sur un schéma pyramidal à 4 étages pour la détection et l'isolement. Le Vietnam teste maintenant près de 800 personnes pour chaque nouveau cas - le plus élevé au monde. Le Vietnam a même pu produire ses propres kits de test.

Tous les touristes qui entrent au Vietnam doivent faire des déclarations médicales obligatoires. Le Vietnam mobilise également l'armée pour coordonner l'approvisionnement, les médicaments, la nourriture, le transport et l'hébergement des personnes placées à l'isolement.

Grâce à ses décennies d'expérience dans la lutte contre les pandémies, le Vietnam sait quelles mesures sont efficaces et lesquelles ne fonctionnent pas. Comme toutes les mesures de prévention, de réponse et de contrôle de l’épidémie, la prévoyance est l'arme la plus efficace. Avec le COVID-19, le Vietnam s'est concentré sur la prévoyance, a conclu le Byline Times.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai