18/10/2018 22:21

>>Burundi: le 28 juillet de chaque année dédié désormais à la solidarité locale

Les plus récentes études menées sur le développement au Burundi en 2014 ont montré que le taux d'industrialisation du pays tourne autour de 15 à 16%, ce qui rend le pays encore plus pauvre alors qu'il y a moyen de relever l'économie burundaise par sa transformation structurelle. C'est ce qu'a affirmé mercredi 17 octobre, au moment où le monde célèbre la journée internationale de l'élimination de la pauvreté, Gilbert Niyongabo, professeur de l'Université du Burundi, lors d'une présentation de l'état de pauvreté au Burundi. Il a indiqué que le taux de pauvreté monétaire est de 64,6% dans ce pays d'Afrique de l'Est. "On constate que le taux d'industrialisation n'a pas évolué au Burundi car sa part dans le revenu national est toujours autour de 15 à 16%", a dit M. Niyongabo. Il a proposé l'implantation des industries de transformation des principales cultures vivrières à l'instar de la Tanzanie qui a implanté des industries de maïs même au Burundi dans le cadre de l'intégration régionale. C'est pour cela que la transformation structurelle de l'économie burundaise a été classée prioritaire dans le Plan National de Développement du Burundi 2018-2027, a dit le professeur.

 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.