08/12/2021 09:14
>>Le Burundi annonce ses deux premiers cas de COVID-19
>>Le Burundi confronté à une flambée de paludisme
>>Burundi: au moins 20 personnes tuées par des hippopotames en 2018

Un violent incendie a ravagé mardi matin 7 décembre la prison centrale de la capitale burundaise Gitega, tuant 38 détenus et en blessant 69 autres, selon un bilan officiel communiqué par le vice-président Prosper Bazombanza. Le feu, qui s'est déclaré au petit matin, a totalement calciné certaines parties de cette prison surpeuplée, qui abritait 1.539 détenus pour 400 places fin novembre, selon les chiffres de l'administration pénitentiaire. "Sur les 1.500 prisonniers, nous déplorons 38 morts, dont 12 asphyxiés et 26 morts par brûlures profondes", a détaillé à la presse M. Bazombanza, qui s'est rendu sur place avec quatre ministres. Sur les 69 blessés, 34 ont été évacués à l'hôpital, a-t-il ajouté. Le feu a pris vers 04h00 locales (02h00 GMT) dans cette prison vétuste du centre de la capitale politique du Burundi, surprenant les détenus dans leur sommeil. "Nous nous sommes mis à crier que nous allions être brûlés vifs lorsque nous avons vu les flammes qui montaient très haut, mais les policiers ont refusé d'ouvrir les portes de notre quartier en disant +Ce sont les ordres que nous avons reçus+", a raconté un détenu, joint par téléphone. "Je ne sais pas comment j'en ai réchappé, mais il y a des prisonniers qui ont été brûlés totalement", a-t-il ajouté.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.