06/06/2021 15:13
Au moins 132 personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi 4 juin à samedi 5 juin à Solhan, un village de la province burkinabè du Yagha (Nord-Est), a annoncé samedi soir 5 juin le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, à la chaîne publique RTB.
>>Burkina Faso : au moins 13 civils tués dans une attaque dans le Sahel
>>Burkina Faso : 1.147.699 déplacés internes enregistrés 


De la fumée s'échappe du lieu d'une attaque à Ouagadougou, au Burkina Faso, le 2 mars 2018.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, a ajouté qu'une quarantaine de personnes avaient été blessées lors de cette attaque qui s'est déroulée sur un site d'orpaillage.

Le premier bilan communiqué par les autorités avait fait état de plus d'une centaine de morts.

Il s'agit de plus grande attaque meurtrière jamais enregistrée au Burkina Faso depuis 2015.

Un deuil national de 72 heures a été décrété à partir de ce samedi 5 juin par le président Roch Marc Christian Kaboré.


Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.