30/11/2018 12:57
La signature de l’accord de coopération sur l’exportation de main-d’œuvre avec la Bulgarie permettra au Vietnam d’envoyer 50.000 travailleurs dans les secteurs de la construction, de textile, de l’agriculture, des soins infirmiers…
>>Colloque sur la politique du marché du travail
>>Les secteurs au Vietnam qui recrutent le plus en 2019

La cérémonie de signature de l’accord de coopération entre le ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales et le ministère bulgare du Travail et de la Politique social. Photo: CPV/CVN

La cérémonie de signature de l’accord de coopération entre le ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales et le ministère bulgare du Travail et de la Politique social.

Dans le cadre de sa visite récente en Bulgarie, une délégation du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, conduite par son ministre Dao Ngoc Dung, a signé un accord de coopération avec le ministère bulgare du Travail et de la Politique social. Ce document repose sur l’engagement conjoint des deux gouvernements d’envoi de travailleurs vietnamiens en Bulgarie.

Ce texte ouvre à une coopération dans le domaine de l’emploi, dont l'exportation de main-d'œuvre et la formation professionnelle.

Ces dernières années, la pénurie de main-d'œuvre en Bulgarie a eu un impact majeur sur l'économie. Face à cette situation, le gouvernement bulgare a mis en place des mesures correctives, dont  l’ouverture de son marché de l’emploi aux étrangers. 

Depuis le début de l’année, 37 travailleurs vietnamiens ont été autorisés à travailler en Bulgarie. Les employeurs bulgares apprécient leurs  qualités et leurs compétences.

En 2017, le Vietnam a envoyé 135.000 travailleurs à l’étranger, le nombre le plus élevé jamais enregistré. En 2018, le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales s'est fixé pour objectif 110.000 travailleurs envoyés à l'étranger, tout en maintenant des marchés traditionnels tels que  République de Corée, Japon et Taïwan (Chine).

De plus, le ministère a également mené des négociations avec de nouveaux marchés tels qu'Israël, le Koweït et la Roumanie.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.