07/03/2019 09:25
Des heures d'attente, encore 2.000 poids lourds à l'arrêt: les douaniers de Calais (Pas-de-Calais) et Dunkerque (Nord) poursuivaient mercredi 6 mars, pour la 3e journée consécutive, leur grève du zèle pour des moyens supplémentaires en vue du Brexit, en attendant d'être reçus "en début de semaine" prochaine par leur ministre de tutelle Gérald Darmanin.
 >>Brexit: les douaniers maintiennent leur mouvement à Calais et Dunkerque
>>Les constructeurs automobiles allemands premières victimes des guerres commerciales

Contrôle de police près de Dunkerque le 6 mars au troisième jour de grève du zèle des douaniers pour des moyens supplémentaires en vue du Brexit.
Photo: AFP/VNA/CVN

Depuis lundi 4 mars, les agents des douanes effectuent des contrôles "plus poussés" et donc plus longs des camions, entraînant des kilomètres de files de poids lourds à destination de l'Angleterre, au tunnel sous la Manche et au port de Calais.

L'intersyndicale Unsa-CGT-CFDT réclame une revalorisation des heures de nuit et de la prime de risque, la prise en charge à 50% par l'État de la complémentaire santé et plus d'effectifs supplémentaires en vue du Brexit.

Pour tenter de réguler l'attente, les autorités mettent en place depuis lundi des "zones de stockage" des poids lourds sur les autoroutes A16 et A26, en amont de Calais. Mercredi 6 mars, des déviations étaient également obligatoires pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes et certains routiers faisaient même demi-tour en direction de la Belgique, a constaté un photographe de l'AFP.

Malgré une "légère accélération du rythme de passage à Eurotunnel et au port, et donc des contrôles", la situation "reste à peu près la même que mardi 6 mars à la même heure", car "plus de poids lourds sont arrivés à Calais aujourd'hui", a indiqué mercredi soir la préfecture du Pas-de-Calais.

Sur les 6.700 camions attendus sur les sites d'Eurotunnel et du port, environ 2.000 patientaient toujours à 18H30. Sur l'A16 en direction d'Eurotunnel, une longue file de camions persistait sur la bande d'arrêt d'urgence, sur environ 5 km, "sans toutefois gêner la circulation des voitures", selon la préfecture.

Jeudi 7 mars, "le trafic devrait être encore plus important", a-t-on précisé de même source. "La grève continuera jusqu'à ce qu'on obtienne satisfaction auprès du ministère, un certain nombre de revendications ont été posées, comme l'amélioration du pouvoir d'achat des douaniers, une augmentation d'effectifs et des moyens pour le Brexit parce que nous ne sommes absolument pas prêts", a prévenu Vincent Thomazo, secrétaire général Unsa-Douanes.

Selon la direction, quelque 267 agents supplémentaires vont arriver dans les Hauts-de-France pour le Brexit.

File d'attente de poids lourds à Calais lors de la grève du zèle des douaniers, le 4 mars. Photo: AFP/VNA/CVN

Après une réunion entre intersyndicale et direction des douanes mardi 5 mars à Lille, Bercy a finalement annoncé mercredi 6 mars que le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin "recevrait les organisations syndicales des douanes en début de semaine prochaine".

Dans le même temps, la direction générale des douanes a donné l'instruction d'arrêter certains contrôles "non obligatoires", notamment de lutte contre la fraude, "sauf cas très précis", précisant que tout manquement à ces règles serait "relevé".

"Les consignes ont été globalement appliquées, la situation de travail est maintenant revenue quasiment à la normale", et les routes et parkings "vont petit à petit se désengorger", a assuré mercredi soir 6 mars le directeur général des douanes, Rodolphe Gintz.

"Il est normal qu'avec l'accumulation, l'écoulement prenne beaucoup de temps, comme lorsqu'on enlève la bonde d'une baignoire remplie à ras-bord", a-t-il ajouté. Pour lui, ce mouvement n'a "strictement rien à voir" avec le Brexit.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Ligne aérienne Dông Hoi - Dà Nang et vols panoramiques à Quang Binh La Société par actions d’aviation Hai Âu exploitera à partir du 4 mai une nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh, à Dà Nang, dans le Centre, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges, a informé le Service du tourisme de Quang Binh.