29/03/2019 09:09
Le gouvernement britannique a annoncé jeudi 28 mars qu'il présenterait vendredi 29 mars aux députés, pour la troisième fois, son accord de Brexit qui, s'il est adopté, conduira la Première ministre conservatrice Theresa May à quitter son poste.
>>Accord de Brexit: Theresa May s'engage à démissionner
>>Brexit: les députés votent sur des alternatives à l'accord de Theresa May

"Je m'en vais! Maintenant soutenez mon accord" lit-on a la Une du Sun, le 28 mars à Londres. Photo: AFP/VNA/CVN

"Une motion sur le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne est présentée vendredi (29 mars)", a annoncé la ministre des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom, aux députés, qui ont déjà rejeté ce texte par deux fois, le 15 janvier et le 12 mars.

Reste à savoir si le président de la Chambre des communes, le speaker John Bercow, acceptera la tenue d'un troisième vote: il l'avait rejetée la semaine dernière au motif que le parlement ne peut pas réexaminer un texte inchangé au cours de la même session parlementaire.

"Nous reconnaissons que toute motion présentée vendredi devra être conforme aux décisions du speaker et que la discussion se poursuit", a dit Mme Leadsom.

Pour contourner l'obstacle, le gouvernement pourrait présenter seulement l'accord de retrait - qui règle les questions de la frontière irlandaise, des droits des citoyens expatriés et la facture à régler par Londres - et pas la déclaration politique qui l'accompagne, qui porte sur la relation future entre l'UE et le Royaume-Uni.

Pas encore confirmée, la manœuvre a déjà été condamnée par l'opposition. "Nous quitterions l'UE mais sans avoir la moindre idée d'où nous irions", s'est insurgé Keir Starmer, le porte-parole du Labour pour le Brexit. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.