24/03/2019 17:11
"UE, je t'aime": des centaines de milliers de personnes ont défilé samedi 23 mars à Londres pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, en pleine incertitude sur la possibilité que la Première ministre Theresa May présente à nouveau son accord de divorce aux députés.
>>Brexit: l'UE met le Royaume-Uni au pied du mur
>>L'UE offre deux options pour reporter le Brexit

Manifestation à Londres le 23 mars à l'appel de l'organisation "People's vote", qui milite pour un nouveau référendum sur le Brexit.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous demandons un vote populaire", "Quitter (l'UE) ne marchera pas", "Révoquons l'article 50 (du Traité de Lisbonne, qui régit la sortie d'un pays de l'UE)", pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants, venus des quatre coins du Royaume-Uni en voiture, bus ou train.

La foule, massive, dense et enthousiaste a défilé dans le centre de la capitale britannique, non loin des bureaux de Theresa May au 10, Downing Street, chantant des airs anti-Brexit et brandissant des drapeaux européens, parfois en forme de coeur.

"Je suis vraiment bouleversée", a renchéri une autre participante, Caroline Roma. "Je pense qu'ils n'en discutent pas et qu'ils n'y ont pas réfléchi. Je pense que les gens qui nous ont soumis ce vote sur le Brexit n'avaient même pas de plan. Ils n'ont jamais eu de plan. Je ne crois même pas qu'ils pensaient qu'ils allaient gagner".

L'organisation "People's vote", qui milite pour un nouveau référendum, a estimé à environ un million le nombre de participants, Scotland Yard ne fournissant aucun chiffre de son côté.

Une manifestation similaire en octobre avait réuni près de 700.000 manifestants dans la capitale britannique.

Le report, une "opportunité"

Cette marche intervient deux jours après la décision des dirigeants européens d'accorder au Royaume-Uni un report du Brexit au-delà de la date initialement prévue du vendredi 29 mars. Ils ont fixé désormais au 12 avril au plus tôt l'échéance fatidique, près de trois ans après le référendum qui a décidé d'une sortie de l'UE.

Samedi également, la pétition en ligne demandant au gouvernement de renoncer au Brexit dépassait les 4,5 millions de signatures, un record pour une telle initiative sur le site du Parlement.

Theresa May tentait péniblement de son côté de rallier les soutiens derrière son accord de retrait de l'Union européenne, afin de le soumettre au vote des députés la semaine prochaine. Son adoption entraînerait, selon les conclusions du sommet européen, un court report technique du Brexit jusqu'au 22 mai.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.