20/09/2019 09:07
La présidence finlandaise de l'UE a exigé jeudi 19 septembre du Royaume-Uni une proposition d'accord écrite sur le Brexit d'ici fin septembre afin d'éviter un "no deal", un ultimatum aussitôt rejeté par Londres.
>>Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre
>>L'UE appelle Londres à négocier sérieusement pour empêcher un "no deal"

Le Premier ministre finlandais Antti Rinne le 18 septembre à Paris, lors d'une visite diplomatique. Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous présenterons des solutions écrites formelles quand nous serons prêts, et non en fonction d'une échéance artificielle", a réagi un porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson devant la presse.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre finlandais Antti Rinne, dont le pays assure la présidence tournante de l'Union européenne, avait averti que Londres avait jusqu'à la fin septembre pour soumettre une proposition d'accord écrite. "De l'avis du Premier ministre Rinne (...) le Royaume-Uni doit présenter une proposition écrite d'ici la fin du mois", a indiqué dans un courriel un porte-parole du cabinet du Premier ministre.

Les responsables de l'UE ont appelé Londres mercredi 18 septembre à ne "pas faire semblant de négocier" pour éviter un divorce brutal du Royaume-Uni avec l'UE.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait mis en garde contre "le risque d'un +no deal+ qui reste très réel", lors d'une séance plénière au Parlement européen à Strasbourg (France). "Nous pouvons avoir un accord", a-t-il assuré jeudi 19 septembre dans une interview à la chaîne britannique Sky News.

À l'occasion d'une visite diplomatique à Paris, Antti Rinne avait déclaré mercredi  18 septembre que "toute proposition" du Royaume-Uni devait "être présentée très prochainement, si elle doit être discutée". "Cependant, nous devons également nous préparer à un Brexit sans accord", avait-il ajouté à l'issue d'un entretien avec le président français Emmanuel Macron.

Les 28 se réuniront les 17 et 18 octobre à Bruxelles, soit une dizaine de jours avant la date prévue pour le divorce, le 31 octobre. 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Phnom Penh propose à Bà Ria-Vung Tàu d'ouvrir une ligne de bus touristique Une délégation de la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu conduite par Nguyên Hông Linh, secrétaire du Comité du Parti et président du Conseil populaire provincial, a travaillé lundi matin 21 octobre à Phnom Penh avec Khuong Sreng, gouverneur de la municipalité de Phnom Penh.