07/09/2019 14:10
La Chambre des Lords britannique a approuvé vendredi 6 septembre un projet de loi destiné à bloquer l'éventualité d'un Brexit sans accord, un développement qui ouvre la voie à la promulgation de cette loi.
>>Affaibli, Boris Johnson espère rebondir avec des élections
>>Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

La réunion à la Chambre des Lords, le 6 septembre à Londres.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le projet de loi (numéro 6) sur (le retrait de) l'Union européenne (UE) a été adopté sans amendement par la Chambre des Lords. Elle doit maintenant être soumise à l'approbation royale pour être promulguée. Ce projet de loi a été adopté mercredi 4 septembre en dernière lecture à la Chambre des communes par un vote de 327 voix contre 299.

Cela signifie que le gouvernement devra prolonger l'échéance du Brexit au-delà du 31 octobre si aucun accord n'a été convenu d'ici là avec l'UE. Le Premier ministre britannique Boris Johnson soutient avec insistance que le Royaume-Uni devrait quitter l'UE au 31 octobre, avec ou sans accord.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’IFC soutient le développement durable du tourisme au Vietnam et au Laos La société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, va accorder un prêt de 87,5 millions de dollars à la compagnie immobilière BIM Land pour développer un projet d’infrastructures au service du tourisme au Vietnam et au Laos.