31/08/2018 16:03
>>Brésil: Lula a sept jours pour défendre sa candidature à la présidentielle
>>Présidentielle au Brésil: Lula lancé dans l'arène depuis la prison

Le Tribunal supérieur électoral (TSE) du Brésil a rejeté jeudi 30 août une demande visant à exclure l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva des sondages d'opinion avant l'élection présidentielle d'octobre. Le juge Tarcisio Viera de Carvalho Neto a rejeté une requête demandant que les instituts de sondage suppriment son nom de la liste des candidats jusqu'à ce que le TES se prononce sur son éligibilité. L'ancien chef de l'État purge actuellement une peine de 12 ans de prison pour corruption, ce qui n'a pas empêché le Parti des travailleurs (PT) de l'avoir choisi comme candidat. La loi brésilienne interdisant à toute personne condamnée de se présenter à une élection, le TES doit se prononcer ce vendredi 31 août sur l'éligibilité de Lula. Le 23 août dernier, il lui avait accordé sept jours pour plaider sa cause. La Commission des droits de l'homme des Nations unies a demandé le 18 août dernier que Lula puisse exercer ses droits politiques, y compris celui d'avoir accès à la presse et aux membres de son parti. Selon les dernières enquêtes d'opinion, l'ancien président brésilien est en tête des sondages, avec 38% des intentions de vote.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.