30/01/2019 15:06
>>Catastrophe au Brésil: 58 morts, 305 disparus, poursuite des recherches
>>Brésil: à Brumadinho, une rivière de boue, des montagnes de douleur

Les autorités brésiliennes ont arrêté mardi 29 janvier cinq personnes impliquées dans l'effondrement du barrage de résidus miniers d'une mine de fer la semaine dernière, qui a coûté la vie à des dizaines de personnes et provoqué une catastrophe écologique. La police a arrêté trois employés du géant minier Vale, propriétaire de la mine de Brumadinho, dans l'État de Minas Gerais (Sud-Est), et deux ingénieurs sous-traitants. Ces employés "sont directement impliqués dans l'octroi des licences du barrage qui s'est effondré", et les ingénieurs "avaient déclaré que le barrage était stable", a rapporté l'agence de presse officielle Agência Brasil. Alors que les suspects ont été arrêtés et seront détenus pendant 30 jours, la police a également rassemblé des documents à titre de preuve. "Il est difficile de croire qu'un barrage de cette taille - géré par l'une des plus grandes sociétés minières du monde - puisse s'effondrer de manière inattendue, sans aucun signe de vulnérabilité", a déclaré Perla Saliba Brito, la juge fédérale qui a ordonné les arrestations. Le barrage aurait été équipé de capteurs capables de détecter des signes d'affaiblissement structurel.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.